Fiche d'activité : Ethologie (7-9 ans)

Voir descriptif détaillé

Fiche d'activité : Ethologie (7-9 ans)

Voir descriptif détaillé

Objectifs

  • Initier les enfants à l’éthologie en développant leur sens de l’observation.
  • Sensibiliser les enfants au respect des êtres vivants et de leur environnement à travers la connaissance de l’animal.
  • Mettre en évidence les différences de comportements entre deux espèces.

Méthodologie

Consultation de livres, formulation d’hypothèses, observation de comportements, récolte de données, analyse des données, mise en forme des résultats, communication sur les résultats.

  1. Introduction, accroche, susciter l’intérêt : Présentation aux enfants des espèces à observer à travers : la consultation de livres généraux sur l’espèce ou de contes les illustrant, la projection de vidéos courtes sur la vie de ces animaux.
  2. Etat des connaissances, mise en place des données du problème, formulation de la problématique : Evaluation diagnostique : quelle représentation possèdent les enfants de l’animal, est-elle vraie ? quelles sont les fausses idées ? Quelle que soit leur conception, ne pas les contredire mais les laisser découvrir les vérités ou les erreurs par l’expérience future.
    Offrir la parole aux enfants, qui par leurs commentaires et leurs questions vont pouvoir poser les données du problème.
    - Connaissent-ils ces espèces ? Les ont-ils déjà rencontrées ? Si oui, dans quel contexte (maison, zoo, voyage…) ? Qu’ont-ils pu remarquer de particulier en les regardant ?
    - Que fait un animal dans sa vie quotidienne ? Il mange, il dort, il marche, il se bagarre, il s’occupe des petits…
  3. Présentation de la méthode d’observation : Proposer aux enfants d’aller observer les comportements des animaux directement sur le terrain.
    Laisser aux enfants le soin de proposer une méthode pour observer les animaux. Quelle méthode pensent-ils utiliser ? Prendre des notes, des photos, filmer, utiliser des jumelles. Leur expliquer ensuite que l’on va utiliser un livret qui comprendra des images de l’animal représenté en train d’effectuer différents comportements typiques à l’espèce (se déplacer, monter à l’arbre, manger, faire sa toilette…) ; ils devront annoter les dessins pour indiquer de quel comportement il s’agit et ils devront ensuite cocher ces comportements à chaque fois qu’ils les observent.
  4. Mise en pratique : Formation de petits groupes de travail de 3-4 enfants. Lors d’un premier type de séance, les enfants devront remplir leur livret d’observation et cocher les comportements représentés sur les illustrations, chaque fois qu’ils apparaissent, et les nommer. Dans un deuxième type de séance, chaque groupe devra se concentrer sur un seul comportement, par exemple le chat qui fait sa toilette, ils devront noter chaque fois que le comportement apparaît et décrire tout ce qu’ils voient à ce moment-là (l’animal lève la patte, il se lèche…). On peut aussi proposer à certains groupes de filmer ces comportements, afin de pouvoir ré-analyser leur déroulement avec l’ensemble des participants et confronter la vidéo aux prises de note des autres groupes. Chaque enfant se focalise sur un individu en particulier à observer et note chaque fois que son individu réalise le comportement en question. Ainsi sans s’en rendre compte, ils vont quantifier (en termes de fréquence) et décrire un comportement facilement reconnaissable et répété. C’est la base de l’établissement d’un éthogramme.
  5. Analyse et comparaison des résultats : A la fin des séances, les données de chaque groupe sont mises en commun, on lit à haute voix les observations de chacun et on compare les résultats. Les enfants devront mettre en évidence tous les points communs et les différences.
    Les résultats obtenus permettront ensuite de développer l’esprit critique des enfants :
    - * Pourquoi tout le monde n’a pas observé la même chose ?
    - * Pourquoi deux individus (différenciés par leur sexe, leur âge, leur statut hiérarchique…) ou deux espèces (différenciées par leur morphologie, leur régime alimentaire, leur milieu de vie…) ne se comportent pas de la même manière ?
    - * Quels sont les facteurs (anatomie, mode de vie, environnement, alimentation…) qui expliquent ces différences ?
  6. Validation des acquis, théorisation : Présentation d’un questionnaire sous forme de QCM avec des images. Il vaut mieux éviter une question ouverte où l’enfant serait perdu en ne sachant pas quoi répondre.
    Exemple : « dans la scène suivante, quel est le mâle dominant ? » avec un dessin où le dominant est clairement identifiable (les autres montrent leur soumission ou sont en retrait pendant que le dominant se nourrit etc…) ; les choix multiples seraient alors les différents individus du dessin.
  7. Communication des résultats : Création d’un support de communication pour exposer leurs résultats, de grands panneaux de type affiche pour expliquer ce qu’ils ont appris sur ces espèces pendant le séjour. Les panneaux peuvent être judicieusement complétés par la présentation des vidéos réalisées pendant les ateliers avec explication orale de ce que l’on peut observer.
  8. Vulgarisation des résultats : Exposition du support de communication (panneaux et vidéos) et explication à d’autres groupes d’enfants.
  9. Evaluation de la démarche : Méthode qualité : Offrir aux enfants la possibilité d’évaluer l’ensemble du séjour.
  10. Métacognition : Retour sur le parcours intellectuel, comment a-t-on fait pour apprendre, qu’est ce qu’un chercheur ? Quelles ont été les différentes étapes de la réflexion ?
    Qu’ai-je appris personnellement ? Qu’ai-je aimé, que n’ai-je pas aimé ?

Déroulement général du projet

Fiche de préparation du projet
Domaine : Éthologie


Déroulement général de l’activité « Construction d’un éthogramme »
Domaine de compétenceActivitésModalités pédagogiques Organisation matérielle
Recherche bibliographique Lecture de livres, visionnage de vidéos Organisation : Petits groupes de 3-4 enfants
Matériel : livres généralistes sur les animaux, livre sur l’espèce étudiée, contes avec l’animal en
personnage principal, vidéos (moniteur et lecteur DVD)
Formulation de l’intérêt pour le sujet d’étude Pourquoi est-il important de bien connaître les animaux, leur comportement et leur environnement ?
Formulation d’hypothèses Evaluation diagnostique. Discussion ouverte avec les enfants : quel est l’état des connaissances, idées reçues ?
Que fait un animal dans sa vie de tous les jours ? Tous les animaux font-ils la même chose et de la même manière ?
Définition de la méthodologie Comment observer les animaux et leurs comportements, quelle méthode utiliser ? Echantillonnage par comportement. Livret d’observation, carnets de note, stylos, jumelles, appareils photos, caméra vidéo.
Vérification des hypothèses Analyse des données récoltées par groupe, comparaison des résultats Lecture des notes, visionnage vidéo (moniteur vidéo, connectique caméra/moniteur)
Théorisation Organisation des connaissances. Mise en commun des données pour en tirer des généralités sur l’espèce. Articuler de façon cohérente les différences et similitudes entre individus, entre espèces. Formulation des facteurs responsables de ces différences Consultation de livres, d’images, de films sur l’animal dans son environnement.
Communication des résultats Création d’un support de communication pour exposer les résultats. Réalisation d’une affiche. Réalisation d’un petit film regroupant les observations Grandes feuilles de papier, crayons, feutres, colle, ciseaux, peinture, panneaux d’affichage, Lecteur DVD, vidéo projecteur, écran de projection.
Vulgarisation Exposé des connaissances devant d’autres groupes d’enfants Panneaux d’affichage, vidéo
Validation des acquis Test de connaissances Livret de questions (QCM)
Evaluation de la démarche Les enfants évaluent la qualité du séjour Livret de questions (QCM)

Pour aller plus loin

Voici le fiche pédagogique « Comment construire un éthogramme » de Emilie GENTY.

Nos partenaires

Voir également