Séjour Sur les Traces du Loup des Alpes - du 7 au 21 juillet 2013

C'est en Drôme Provençale que nos jeunes pisteurs de loup viennent d'arriver pour un séjour sous le signe du suivi de la faune sauvage alpine ! (...) Voir descriptif détaillé

Séjour Sur les Traces du Loup des Alpes - du 7 au 21 juillet 2013

C'est en Drôme Provençale que nos jeunes pisteurs de loup viennent d'arriver pour un séjour sous le signe du suivi de la faune sauvage alpine ! (...) Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Journal de Bord

Equipe de la 1re semaine !





Lundi 8 Juillet 2013

Phase Contact

Après une arrivée échelonnée, nous avons commencé les activités en découvrant les sentiers autour du centre.

En rando derrière le centre

Sentiers du centre















Tout au long du parcours, nous avons réalisé des activités visant à tester les compétences de notre groupe dans le domaine du pistage, à travers plusieurs épreuves de rapidité, réflexion, agilité, observation et orientation !

Avant même de commencer notre trajet, nous avons pu croiser notre premier indice de la faune locale sous la forme de fèces (crottes) de renard.
Suivi d’un petit quizz sur la faune et la flore, nos apprentis chercheurs ont réussi à trouver 10 noms d’animaux locaux (renard, loup, chevreuil, oiseaux, cerf, biche, papillons, fourmis, rapaces, cigale) et 5 arbres et buissons (chêne, pin, châtaigner, genévrier, sapin).

Aymeric a trouvé le jeu suivant suspendu à une branche d’arbre hors de sa porté, mais heureusement, Guillaume a pu le décrocher. Le but de ce jeu était de reconstituer l’ordre d’une chaine alimentaire en ayant chacun un nom d’animal ou de plante dans le dos, par exemple : (Herbe => cerf => loup => homme).

Au point suivant nous attendait une énigme rapidement résolue, menant à la découverte des coordonnées GPS du point suivant. Où nous attendait alors une épreuve de rapidité et d’agilité, dont le but consistait à remonter un sentier semé d’embuches le plus rapidement possible (53 secondes !).
Au bout de celui-ci, un papier nous invita à revenir sur nos pas, car dans leur précipitation, nos pisteurs avaient manqué d’attention et étaient passés à côté d’un indice.

Pour clore notre aventure, nous nous sommes entrainés à nous cacher le mieux possible de la vue de la faune sauvage, ainsi qu’à exercer notre sens de l’observation.

Rencontre avec la faune locale

La vue depuis le centre...!















Après le repas les « moyens » ont fait quelques jeux qui les ont bien défoulé, parmi eux la célèbre « gamelle » et l’incontournable « poule-renard-vipère » bien connus et réclamés de tous !
D’un autre coté, les « ados » se sont organisés une chasse à l’homme, je laisse la parole à Guillaume :

"Lundi aprem on a fait une chasse à l’homme, on avait les traqueurs et les traqués. Le but était d’arriver au centre avec le plus de personnes dans son équipes. Et on a gagné !

Phase Découverte 1

En fin d’après-midi, nous avons travaillé à préparer l’affût prévu le soir, avec l’espoir d’apercevoir les chevreuils et renards qui ont laissé leurs traces dans le parc...

Malheureusement, le ciel menaçant et les prévisions d’orages nous ont fait renoncer à notre première veillée d’observation dehors... Mais pas d’inquiétude, ce sera pour une prochaine soirée ! _ Nous avons donc opté pour une veillé de Loup-garou.
Les ados ont fait des jeux de présentation et le jeu de la « règle » : une personne s’éloigne, les autres joueurs inventent des règles (ex : tous ceux qui ont un short doivent regarder le poteau central) la personne revient et doit deviner lesquelles...
"

Mardi 9 Juillet 2013

Phase Découverte 2

L’activité scientifique du matin : nous avons appris à nous servir des pièges photographiques que nous allons pouvoir disposer à plusieurs endroits stratégiques afin d’apercevoir l’animal si discret que nous voulons étudier : Le loup.

Nous avons donc commencé par décider des réglages divers et variés pour optimiser l’efficacité de nos pièges (qualité des images, délais entre les photos, etc...).
Tout de suite mis en pratique, dans un premier temps à côté du centre pour découvrir les distances de détection et vérifier que tout fonctionne bien...

Guillaume, Pierre et Aymeric autour du netbook
Le netbook nous permet de vérifier sur le terrain que les appareils ont bien pris des photos.

Installation du piège pour les tests


Ah ben oui il marche !


Notre première photo de groupe par le piège.
Vous pouvez d’ailleurs apercevoir Adèle notre photographe officielle toujours derrière l’appareil.


Guillaume qui teste les distances de détection









































L’après-midi a débuté pour Aymeric et Adèle par une activité avec tous les autres jeunes de leur âge sur le centre : la construction de « comètes » avec une trainée de papiers crépons pour décorer et faire du bruit lors des lancés. Quelques unes ont parfois atterri sur le béton et se sont abimées, mais rapidement réparées et renvoyées en l’air.

Les ados, découragés par la chaleur, ont renoncé au Sagamore prévu initialement, pour se tourner vers les jeux de société et la préparation de la playlist de la Boom, au frais !

Phase Découverte 3

L’activité scientifique de l’après-midi a commencé sous un ciel menaçant, nous sommes donc partis rapidement poser un second piège photographique dans le parc du centre.
Les premières gouttes ont d’ailleurs commencé à tomber quand nous étions en train de finir la pose. Nous sommes rentrés pile à temps pour éviter une belle averse... L’affût ne se fera donc pas encore ce soir, la météo est trop capricieuse... mais nous ne renonçons pas ! ce sera pour la prochaine fois !

Mercredi 10 Juillet 2013

Phase Approfondissement

Aujourd’hui nous avons commencé la journée tranquillement, nous sommes donc restés dans notre salle pour jouer au célèbre jeu du Lagopède Alpin , créé « maison » par nos éducateurs d’OSI !
Grâce à celui-ci nous avons apprit que le loup était venu d’Italie et que son parcours est semé d’embuches.

Guillmaume et Aymeric dans notre salle

En effet, les relations homme/loup sont compliquées : chassé et éteint en France par la chasse, il a amorcé dans les années 1992-1993 son retour naturel en croquant au passage quelques brebis. S’attirant la colère des éleveurs principalement. Ces derniers ont du s’adapter pour limiter leur pertes grâces au patou.

Nous avons aussi repris tous ensemble les différents indices indiquant le passage des loups :


- Empreintes


- Crottes / Urines (pipi)


- Piège-photographique


- Piège à poils


- Carcasse de proies


- Utilisation de colliers émetteurs (GPS...)

Le principe du GPS a été rapidement présenté, bien que moins amusant, nous nous y sommes attelés, car c’est un outil que nous utiliserons souvent.

On a aussi fait un panneau pour annoncer la présence des pièges-photographiques lorsque nous les poserons en dehors du très grand parc du centre pour prévenir les promeneurs de passer souriant (ou de ne pas passer s’ils ne veulent pas apparaitre sur nos photos !)

L’après-midi, Adèle et Aymeric se sont baignés dans une rivière à une 15aine de km du centre et ont même pu faire quelques petits sauts !

Petit aperçu de notre lieu de baignade

Aymeric en plein saut









Non ce n’est pas un loup, mais un beau représentant de la famille des canidés


Encore un orage sur la fin d’après-midi, mais météo France annonce de bonnes nouvelles pour la fin de la semaine !

Jeudi 11 Juillet 2013

Phases Projet

Aujourd’hui, leur animateur préféré étant en congé, nos jeunes chercheurs se sont rapprochés du groupe « Drones » dont le but est d’adapter des drones volants pour le suivi animal. Aymeric et Guillaume sont restés non loin d’eux près à répondre à leurs questions naturalistes, afin que les techniciens en herbe puissent bénéficier de leurs nouvelles connaissances de ce grand carnivore qu’est le loup !
Adèle, quant à elle, parcourait les alentours immédiats du centre trouvant quantités d’empreintes et de papillons ; tout en sympathisant avec la souris trouvée par les séjours du programme Perception...

2 Papillons dont un tout juste sorti du cocon

Snaky la souris de Perception


Un autre papillon

Oh ! Adèle sur une photo !
























Vendredi 12 Juillet 2013

Ce matin, nous revoilà parti sur les traces des animaux, mais accompagnés par des « Droneurs » comme on les appelle maintenant. Ces derniers nous accompagnent pour avoir une meilleure idée de l’environnement dans lequel devront évoluer leur drones ainsi que des problèmes liés au suivi du loup. Tout cela dans la bonne humeur !

Pendant la sortie avec les « Drones »

Tout au long du parcours nous avons pu voir des crottes de renards, des empreintes de chevreuils, et ce que nous pensons être des empreintes de marcassins (très forte ressemblance avec celles de sangliers mais dans une taille bien plus petite...)

Nous en avons profité pour relever les photos d’un de nos pièges non loin.... Sur lequel nous avons pu avoir quelques images d’Homo sapiens provenant du séjour « Au fil de l’arbre » !

Les piège photo ont pris des Homo sapiens du groupe au fil des arbres

Les mêmes dans le sens inverse quelques minutes plus tard
















Du côté des activités non scientifiques, elles se sont articulées autour de la préparation de la boom de ce soir pour les ados, et d’un spectacle pour les autres.

A la suite de ces activités, nous avons discuté de l’aire de répartition actuelle du loup à l’aide des cartes fournis sur l’outil de cartographie de l’ONCFS (http://carmen.carmencarto.fr/38/gra...) puis nous sommes partis tenter un moulage d’empreinte repérée le matin. Mais visiblement nous manquons d’entrainement... nous ne nous sommes pas encore complètement appropriés la recette !

Et ce soir.... BOOM !!

Samedi 13 Juillet 2013

La matinée a commencé avec la visite de Anne, notre responsable de programme, qui a ainsi pu intervenir pendant notre entrainement au moulage d’empreinte. Nos 3 jeunes « loups » ont confectionné avec succès une trace (c’est le cas de le dire) de leur séjour.

Anne en pleine préparation des moulages

Empreinte prète à mouler


Guillaume, Adèle et Aymeric faisant du plâtre

L’après-midi à été partagé entre la visite des stands de retransmission proposés par les enfants partant le lendemain, la préparation du spectacle du soir et le relever des photos d’un de nos pièges.

Enfin, le spectacle réalisé de toutes pièces par les enfants du centre a clôturé cette journée bien remplie...

Dimanche 14 Juillet

Jour de départ pour quelques jeunes du centre, mais également d’arrivée de nouveaux chercheurs plein d’entrain.

Pour profiter de cette belle journée, les « anciens » sont partis en randonnée toute la journée.. Au programme : 2 niveaux de difficulté (suivant les âges).
Adèle et Aymeric ont ainsi pu profiter de leur pique-nique après un bon dénivelé en forêt. Et au retour, une bataille d’eau pour nous rafraichir nous a fait énormément de bien !

Pendant la rando

Pendant la rando 2


Une pause bien méritée

Après le dîner, nous avons tous rejoint le feu de camps des ados et partager une veillée calme, tous ensemble avec les nouveaux arrivants autour du feu. En toute fin de soirée, Alain, notre directeur, a organisé un petit feu d’artifices du 14 juillet, annonçant l’arrivée d’une semaine des plus joyeuse !

Lundi 15 Juillet

Allez, c’est parti pour une nouvelle semaine riche en aventures ! Pour bien commencer, nous avons donc fait connaissance avec les nouveaux venus, qui sont donc : Samya, Marwan, Emiliano, Mario et Bastien. L’équipe s’agrandit ! Super !

Ensuite, nous avons imaginé des pièges-photographiques ne pouvant être déclenchés que mécaniquement par un système inventé de toute pièce avec du matériel de récupération (cartons, ficelle,...). Le défi : au passage d’un animal (peut-être le loup « Pierre »...!), notre système devait pouvoir détecter la présence, et déclencher la photo. Toute cette séance, nous aura permis d’aborder ainsi quelques points d’éthologie (science du comportement) et de biologie du loup.

Préparation du piège


Et le « loup » qui vient se frotter au dispositif

Au retour dans notre salle, nous avons fait quelques parties de Lagopède alpin (un jeu de plateau du type jeu de l’oie, fait « maison » par OSI) permettant de parler de « l’histoire » du retour du loup en France et des principaux points de la problématique Homme/Loup. Nous avons également pu discuter de la situation du loup en France (aire de répartition).
En bref, nous avons débroussaillé rapidement et ludiquement tout ce qu’il nous fallait savoir pour bien démarrer la semaine.

L’activité de l’après-midi a débuté par un petit forum pour connaître les envies de chacun et prévoir les activités qui vont pouvoir y répondre. Il a donc été planifié, entre autre, une belle rando et un affût !
Une petite photo de notre nouvelle équipe, au complet !

Le nouveau groupe

Puis les plus « anciens » ont tenté d’apprendre aux « nouveaux » l’art de faire des moulages d’empreintes, avec du plâtre, mais le point d’équilibre entre l’eau et le plâtre a été plus difficile a trouver que 2 jours plus tôt. Samya témoigne :
« On a fait n’importe quoi avec le plâtre, énervant (un petit peu) Pierre ! xD Mais Anne va nous trouver un verre doseur de cuisine, afin que nous puissions nous référer à la dose exacte... ce sera plus simple ! »

Maintenant, à la douche !

Mardi 16 Juillet

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, toujours sous le soleil, Anne est avec nous pour remplacer Pierre qui est en jour de repos !
Ces fameux pièges-photos alors... comment cela fonctionne-t-il exactement ?! Après un petit point technique sur la portée, la distance du détecteur, et les batteries et cartes mémoires, nous avons la chance de pouvoir visionner quelques photos de faune prises au Kirghizstan (Asie centrale), 1er projet de notre programme Panthera (projet qui a maintenant un peu d’ancienneté et donc quelques photos en stock), afin de comprendre un peu mieux comme tout ceci fonctionne et à quoi cela sert réellement au niveau scientifique (identification) !
Nous refaisons ensuite un bref récapitulatif, pour nos nouveaux arrivants, des différentes méthodes de suivi animal, ainsi que de tous les indices de présence que nous pouvons trouver dans la nature lors de nos séances de « pistage »...
Et c’est alors le moment de pouvoir expérimenter tout ceci et d’aller placer de nouveaux pièges-photos ainsi que relever les anciens dans la forêt et en lisière....


Bonne surprise !!!! Un Chevreuil (mâle) est venu se faire photographier en pleine nuit... à 2h35 du matin, très exactement !

Chevreuil


Chevreuil

Nous relevons également de nombreuses pommes de pins grignotées par de petits rongeurs, une fèces de renard, des plumes, et un grignotage d’écorce sur le tronc d’un arbuste...

Nous avons également préparé/ratissé/humidifié une zone de potentiel passage de faune afin de favoriser le marquage des empreintes au sol... Nous retournerons bientôt vérifier s’il y a eu des résultats ! Idem pour le nouveau piège-photos, tout juste posé.

Puis c’est déjà l’heure de rentrer au centre pour déjeuner, et partir profiter de notre superbe lieu de baignade dans le Roubion (petite rivière locale) pour le groupe des plus jeunes, pendant que les ados restent au frais pour une partie de Loup garou endiablée !

En rentrant, il est déjà temps de partir construire notre super affût ! car ce soir c’est le BON soir, il fait BEAU, et aucun orage ne semble s’annoncer ! Nous partons donc avec notre matériel de bricolage, notre filet de camouflage, et hop Maxime part avec nous préparer tout ça en forêt !


Au retour, une bonne douche, un bon diner, et une belle veillée « Blind Test musical » pour les ados et « Match d’impro » pour les plus jeunes, avant de retourner en forêt nous camoufler derrière notre affût, à la tombée de la nuit, afin de tester notre lunette à vision nocturne !

Bon... la faune sauvage semble s’être camouflée, elle aussi... Mais ce sera pour une prochaine fois, peut-être ! Les animaux sauvages savent très bien se faire désirer...! et il faut l’avouer, notre équipe de jeunes pisteurs a encore des progrès à faire quant à sa discrétion dans la nature !

La suite au prochain épisode !

Mercredi 17 Juillet 2013

Ce matin, nous nous sommes levés plus tôt que d’habitude pour pouvoir partir randonner dans la Forêt de Saou . Forêt dans laquelle nous pénétrons avec le minibus, entre deux falaises.

Jolie photo de la forêt

Décidément nos photographes ont du talent !















Dès le début de notre randonnée, nous trouvons une belle crotte de renard rapidement suivie par des pistes de renard et de chevreuil dans le sable blanc du sentier.

Le temps se couvre

2 empreintes de chevreuil















Le temps se couvre un peu et nous essuyons quelques gouttes à notre première pause... mais la pluie cesse rapidement ! Nous prenons quand même le temps d’admirer le paysage avec la longue vue, tout en cherchant d’éventuels oiseaux et/ou autres mammifères...

La longue vue




Nous continuons notre route tranquillement dans les bois, croisant de temps à autres des indices de la faune sauvage (crotte de renard, coulées et sentes d’animaux).

A la pause suivante, nous faisons un petit cache-cache dans les sous bois avant de retourner au minibus, puis au centre, pour un bon déjeuner requinquant !

L’après midi, ce sont les « olympiades en folie » pour les plus jeunes, et une préparation du prochain spectacle pour les ados, qui auront occupé toute la petite troupe !

Tout le groupe « loup » se retrouve ensuite pour nettoyer la salle, démouler les empreintes faites quelques jours auparavant, et démonter l’affût, avant de profiter de la réflexion d’un petit film documentaire sur la relation homme/animal : « Les bergers face aux loups ».

La veillée aura ensuite été rythmée par le jeu des « Petits meurtres entre amis » pour les ados, et par tout un tas de petits jeux collaboratifs animés par Maxime pour les plus jeunes !

Allez hop, au lit ! Nous avons besoin de repos pour pouvoir profiter au mieux de notre fin de semaine !

Jeudi 18 Juillet 2013

Aujourd’hui, nous nous séparons par petit groupe pour travailler à différentes tâches :
- repérage sur le terrain,
- réalisation d’un tableau des données observées jusque là,
- ainsi que l’élaboration d’un questionnaire à destination des bergers.
Puis nous avons entamé les réflexions sur nos projets pour la retransmission de samedi.

En début d’après midi, au plus chaud de la journée, nous nous isolons en salle afin de finir le film débuté la veille. Nous avons ensuite encore quelques questions qui nous trottent dans la tête à propos de la biologie du loup... et c’est donc Pierre qui se prête au jeu de notre « interrogatoire » en règle... Nous allons vraiment devenir des « canis lupus expertus » ! ^_^

Et pendant que nous travaillons au Journal de bord avec Samya, les autres en profitent pour faire les pitres devant l’objectif d’Adèle...

Un pitre

Deux pitres


Encore des pitres

Un groupe de pitres


La classe !

Samya et Pierre travaillant au journal de bord








































Soirée baignade au Roubion et pique-nique avec les ados, pendant que Maxime anime la veillée des plus jeunes sur le centre.

Puis un bon dodo, bien reposant !

Vendredi 19 Juillet 2013

Dernière journée avant les retransmissions du Samedi après-midi. Nous nous attelons donc à la préparation de la nôtre. Et donc un petit point de réflexion tous ensemble pour déterminer qui fera quoi...
Deux ateliers et les posters associés, ainsi qu’une présentation orale seront au programme, je n’en dis pas plus pour le moment pour ne pas gâcher le suspens....

Les deux créneaux scientifiques y seront consacrés, entre-coupés par la préparation de la déco de la boum de ce soir par les plus jeunes, et la préparation du spectacle de demain par les ados.

Ce soir, c’est ................... la Boum !!!!!

Samedi 20 juillet 2013

Ce matin, nous avons commencé par finir les affiches pour la retransmission. Pierre, Marwan et Adèle sont partis récupérer un des trois pièges-photos. Pierre, en courant, est allé chercher les deux autres pendant la pause déjeuner...

Nous avons ensuite (après manger), installé les jeux et les affiches pour pouvoir présenter au parents notre travail.
Adèle et Marwan présentaient « Le retour du loup » et animaient le jeu « Le lagopède alpin »

Marwan avec le poster qui accompagne le jeu du « Lagopède »

Samya présentait un jeu d’identification de traces d’animaux.
Aymeric et Bastien expliquaient aux parents le principe des pièges_photos et des pièges à empreintes.

Présentation du piège photo

Et enfin, Mario et Emiliano présentaient deux affiches sur la biologie du loup.

Les 2 posters « Biologie du loup »

La carte des indices de la faune autour du centre

Les retransmissions furent enrichissantes !

Après ces émotions et un bon goûter, les adolescents ont préparé leur spectacle.

Car ce soir, ce sont sketchs, blagues, chansons, danses et autres « pubs » qui sont au programme, animés par les ados ! De quoi fêter comme il se doit cette fin de séjour ! car demain c’est déjà le départ pour toute l’équipe des « loups »...

Aujourd’hui le journal de bord est entièrement écrit par Samya

Dimanche 21 juillet 2013

Ce matin, tout le monde s’est levé tôt pour plier bagages et libérer les chambres. C’est l’heure pour toute notre petite troupe de rentrer à la maison, après une quinzaine qui, nous l’espérons leur restera en mémoire.

Adèle, Samya, Marwan, Bastien, Mario, Emiliano, Guillaume, et Aymeric, merci à vous, et à bientôt !

Rendez-vous très vite pour de prochaines aventures !

Nos partenaires

Voir également