Séjour Sur les Traces de l'Ours des Pyrénées - du 7 au 21 juillet (...)

Nos jeunes cavaliers, bientôt pisteurs spécialisés, viennent d'investir les lieux de la Baderque, pour un séjour dans l'environnement (...) Voir descriptif détaillé

Séjour Sur les Traces de l'Ours des Pyrénées - du 7 au 21 juillet (...)

Nos jeunes cavaliers, bientôt pisteurs spécialisés, viennent d'investir les lieux de la Baderque, pour un séjour dans l'environnement (...) Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Journal de Bord

Fanta Cola {JPEG}

Dimanche 7 Juillet 2013

Bonsoir à tous, chers lecteurs !

Notre belle équipée est arrivée progressivement ce dimanche sur le centre de La Baderque... Quelques uns en voiture avec leurs parents, d’autres en train ou en avion à Toulouse, puis en minibus jusqu’au centre avec Florian et Antsa !

Il nous manque encore Louise et Jildaz, que Anne ira chercher demain à Toulouse.

En attendant, tout le monde s’est installé et a pris, petit à petit, possession des lieux...

Le centre !
Pour voir les photos en plus grand, cliquer sur l’une d’entre elles

Le soleil brille de tout feu en ce premier après-midi !

La vue depuis notre chambre...

Un très bon cru cette année pour cette toute première session dans les Pyrénées :
Parmi les tout nouveaux « OSIiens », Marine, 13 ans, se joint à nous pour son 7e été en vacances scientifiques avec Objectif Sciences International, elle connaît le projet de l’ONG comme sa poche ! Il ne lui reste plus qu’à tout savoir de l’ours et des chevaux ! Et Alexandre, notre roboticien en herbe de 9 ans, du séjour Robots Mission très Spéciale, nous retrouve pour une 2e session après les moteurs solaires du Paradisaea en Auvergne, il y a deux ans !
Un très bon cru donc....!

L’entrée de notre salle d’activités

La salle...


Le coin de l’équipe « Robots »...

Cette première soirée aura été sous le signe des petits jeux de présentation : Le lucky luke des prénoms et le killer où adresse, perspicacité et mémoire ont été de mise !

Un coucher tôt ce soir, pour commencer notre semaine demain matin, en forme et sur les chapeaux de roues !

Lundi 8 Juillet 2013

Et voilà, notre premier réveil à Herran. Pas facile d’ouvrir les yeux, mais le petit déjeuner nous redonne de la force pour cette grande journée. Après le forum, petit moment quotidien d’échange, nous partons nous préparer pour notre première sortie en forêt.

Phase Contact

Nous avons commencé par un jeu qui consiste à trouver une série de cinq indices laissés par Norbert Casteret, spéléologue et préhistorien.

Sur les indices, il y avait une direction, un nombre de pas, et une information sur l’ours (Ex : son poids) qui nous amenaient à suivre une piste probable de l’ours.
Puis, nous avons fabriqué un système de suivi de l’ours qui comprenait une fausse caméra camouflée.

Et Florian (notre « ours » préféré) a imité l’ours pour voir s’il rentrait bien dans le champ de vision de nos caméras !!!

Après le repas, c’était le moment pour un atelier atebas (tresses africaines) et bracelets brésiliens (même les garçons se sont prêtés au jeu !).

Phase Découverte 1

Moment prévu, pour en savoir un peu plus sur notre sujet de prédilection : l’ours.
Nous avons commencé par prendre connaissance de notre lieu d’étude de l’ours sur la carte IGN en délimitant une zone. Ensuite nous avons élaboré un questionnaire qui nous permettra lors de la rencontre avec l’ADET Pays de l’ours (association de spécialistes de l’ours) d’avoir des réponses et de connaitre le mode de vie d’Ursus arctos (nom de l’ours en latin).

Après un gouter bien mérité (un gâteau à la noix de coco, fait maison par Cristina notre chère cuisto), il est l’heure d’une bonne séance de « défoulage » ! Nous sommes donc allés dans un champ à proximité du centre pour faire deux jeux :
-  Une horloge : une équipe fille/une équipe garçon ! (comme par hasard...!) La 1re équipe lance la balle au loin et un des équipiers doit faire le plus de tours possibles autour de son groupe, pendant que la 2e équipe doit aller chercher le ballon et le passer aux autres membres de l’équipe au-dessus de la tête, puis entre les jambes ; puis vice versa (les équipes change de rôle) et l’équipe qui a fait le plus de tours gagne ! Au final, un contre la montre où les minutes sont des tours de groupe ! De quoi se dégourdir les jambes et l’esprit !
-  Le virus : une personne est infectée par un virus indéterminé et ce virus se transmet par le toucher... Certains gestes permettent de se protéger !
Mais tout se complique lorsque l’on ajoute d’autres virus, et qu’alors d’autres acrobaties à deux deviennent nécessaires pour ne pas devenir prisonniers de cet épidémie.... ! Bonne crise de rigolades au rendez-vous !

Puis c’est l’heure de rentrer sur le centre afin de prendre une bonne douche après cette chaude journée...

L’équipe « Ours-Robots » au complet !

Après un super repas, notre veillée commence. Tout d’abord, nous avons joué au « mot dans le dos ». Le principe est simple, deux équipes en ligne doivent se faire passer un mot sans parler, en traçant les lettres du doigt sur le dos de la personne. En quelque sorte, un « téléphone arabe » sans le son ni l’image !

Après un match très accroché entre les filles et les garçons, la soirée s’est poursuivie par des contes. Deux histoires à propos des ours, la première à propos des ours et d’une plante l’ail, l’ail des ours. La seconde histoire contant la vie d’un homme rejeté par les siens et devenu ours en sauvant la vie d’un génie de la montagne.... De quoi faire de beaux rêves pour cette nouvelle nuit dans les montagnes de la Paloumère...

A demain pour la suite de nos aventures !

Signé : Marine et Ann-Elfig

Mardi 9 Juillet 2013

A la fenêtre d’une chambre !


Et les voisins !

Coucou les parents,

Ce matin, réveil au son du coq et de l’âne qui sont nos voisins. Après ce joyeux concert, direction la salle à manger pour le petit déjeuner où nous nous sommes amusés à regarder la composition de nos céréales.... bonne petite discussion qui s’en est suivi...

Phase Découverte 2

Après notre traditionnel forum, préparation pour notre randonnée, aujourd’hui nous allons à Arbas une des communes tout proche du centre, où des ours ont été réintroduits.

Départ de la rando

Le but de cette randonnée, toute en descente, est d’apprendre à s’orienter avec la carte IGN au 1/25000e. Nous décortiquons la carte : échelle, courbe de niveau et légende n’ont plus de secret pour nous. En chemin, après avoir traversé la forêt peuplée de hêtres et de noisetiers et traversé une rivière, nous arrivons en direction d’Arbas.

Entre forêt et jungle

Le torrent de l’Escalette


Louise et Jildaz

Là, deux buses variables nous font le spectacle, un régal aux jumelles. Arbas, petit village de 70 habitants où nous allons pique-niquer...

La vue depuis Herran vers la montagne de la Paloumère

Pause observation
















A peine fini de manger que nous sommes déjà en train de jouer, tout d’abord au Lucky Luke où il faut être le plus rapide à dégainer, puis un jeu de l’évolution où le but est de passer d’amibe à être humain en gagnant des chifoumis (pierre, ciseaux, feuille).

Phase Approfondissement 1

Une fois les esprits prêts, nous partons pour les bureaux de « l’Adet - Pays de l’Ours » où nous rencontrons Marc un spécialiste du suivi de l’ours dans les Pyrénées. Nous profitions donc de cet interlocuteur pour lui poser les questions que nous avions préparées la veille. Il répond à toutes nos interrogations et même plus. D’ailleurs, il vient demain matin au centre pour nous parler plus en détail de la pose des appareils photos pour notre projet de suivi animal.

Empreinte d’ours

En guise de conclusion, nous regardons un petit documentaire sur l’ours des Pyrénées.

Et hop, le gouter, nous sommes maintenant impatients de découvrir les chevaux qui vont être nos compagnons d’aventure ces prochains jours.
Nous prenons la direction du village de Chein-Dessus où se trouve le centre hippique. Nous y rencontrons les responsables du club et faisons les premières caresses à ces magnifiques animaux.

De retour au centre après une douche bien méritée, c’est le moment de se détendre un peu, de discuter et de jouer dans la cour du centre.
Aaaaaaa table !!! Ni une ni deux, nous rejoignons la salle à manger, ce soir pamplemousse en entrée suivi de délicieux spaghettis à la bolognaise et pour terminer un yaourt aux myrtilles de fabrication locale, un délice.

Nous l’attendions tous, il est arrivé, le « loup-garou ». Pas de panique, c’est un jeu où tout le monde a un rôle. Certains sont des villageois qui protègent leur village, d’autres des loups-garous qui attaquent les villageois. Bref une bonne rigolade. Et enfin pour clôturer la soirée, nous terminons par un jeu qui utilise notre imagination, le « Dixit ».

Voilà encore une grande journée pyrénéenne qui se termine. Demain sera un jour très important car nous partirons pour notre bivouac....!

A très vite. L’équipe des Ours

Mercredi 10 Juillet 2013

Aujourd’hui est un grand jour ! Tout d’abord, Arthur fête ses 13 ans, et pour l’occasion, ce soir, nous allons bivouaquer sur le massif de la Paloumère, zone d’estive d’un grand nombre de brebis et zone privilégiée de notre plantigrade préféré !

Joyeux anniversaire Arthur

Toute la colo autour du gateau et d’Arthur


















Louise et Jildaz nous ont même proposé d’aller faire quelques observations demain matin au lever du jour, sur les hauteurs ! Nous sommes donc parés, le matériel scientifique dans les sacs à dos, le matériel de camping dans la voiture, et hop, nous voilà partis pour la grande aventure !

Nous vous raconterons plus en détails demain, jeudi, notre journée du mercredi ainsi que la nuit là-haut, avec le berger de l’estive et ses patous !

A demain !

Mercredi 10 Juillet et Jeudi 11 Juillet 2013

Nous voici de retour après être partis deux jours dans les montagnes au-dessus de Herran.
Un programme chargé, mais tout le monde a répondu présent pour faire de ces deux jours une formidable aventure humaine, sportive et scientifique.

Phase Approfondissement 2

Commençons à mercredi matin. Marc, animateur et spécialiste de l’association Pays de l’Ours - Adet est passé nous voir. Il nous manquait pas mal d’informations sur l’ours comme par exemple les différences entre une mâchoire d’herbivore, de carnivore et d’omnivore. De plus, Marc avait eu, deux jours plus tôt, la chance de trouver des indices de la présence de l’ours (poils, empreintes). Nous en profitons pour réaliser une empreinte en plâtre d’un ours pyrénéens.

Réalisation d’empreinte avec Marc

Après manger, l’excitation monte d’un cran, c’est le moment de préparer les sacs à dos pour notre expédition « caméras ». Le but, aller poser des caméras et appareils photos en pleine montagne pour tenter d’obtenir des clichés de la « bête ».
C’est bon, nous sommes prêts, après avoir chargé la voiture des tentes et du matériel technique nous montons au parking de la fontaine des Ours. A partir de ce site, nous continuerons à pied vers les estives de la Paloumère jusqu’à la cabane de Roqué Pi. Après avoir entreposé les tentes et matelas dans la cabane, nous partons pour une zone où l’ours serait susceptible de passer ; nous allons y poser un appareil-photos à déclenchement automatique !
Nous arrivons quasiment à 1600 m d’altitude, le paysage est superbe, les sommets aux alentours sont pour certains encore nappés de blanc... oui oui... c’est de la neige !!!

Mise en place du premier appareil

Après quelques recherches sur le terrain, nous trouvons l’arbre qui supportera notre appareil photo. Le site apparait bon, en lisière de forêt, tout le monde espère que cet appareil nous donnera des clichés, et pourquoi pas celui d’un ours.

L’appareil est posé, nous n’avons plus qu’à descendre pour planter nos tentes, mais en chemin en lisant méticuleusement la carte de randonnées nous trouvons une particularité géologique. Nous sommes dans un massif karstique (calcaire), et l’eau, en creusant la roche donne parfois des résultats spectaculaires, ce coup-ci, nous sommes en présence d’un gouffre d’environ 30 m de profondeur !
Allez... encore un petit effort et nous serons à la cabane du berger.

Le gouffre calcaire

Il est maintenant temps de monter les tentes et de préparer le feu pour la soirée, certains tentent même de construire une cabane. Pour le repas, nous sommes gâtés : camembert braisé, pommes de terre dans la braise et bœuf sur la grille ! Et en guise de dessert : banane au chocolat, fondu au feu de camp ! Et bien sûr... sans oublier les fraises tagada et les dragibus pour l’anniversaire de Arthur ! Un vrai régal !
Nous discutons au près de feu en se racontant des histoires. Il est déjà l’heure de se coucher, la tête pleine d’images.

Le feu de camp

A table, le soir du bivouac

Le camp pour la nuit

Cocorico....!!!! Il est 6h du matin et tout le monde se lève pour aller voir le lever du soleil sur les crêtes de la Tuc de Haurades à 1554 m. Les lumières sont magiques, le soleil passe par toutes les teintes.

Lever de soleil

Nous redescendons vers la cabane pour le petit déjeuner avant d’accueillir Étienne qui travaille à l’ONCFS (office national de la chasse et de la faune sauvage) et membre du réseau ours brun (ROB) pour échanger avec lui et Jean-Luc, le berger du site. Nous nous mettons en route pour aller poser deux caméras en forêt en passant par les estives peuplées de vaches, moutons et chevaux. Étienne nous donne de précieux conseils dans l’installation des caméras, il en profite pour nous faire poser un piège à poils. Notre équipe aménage aussi sur une zone humide un piège à empreintes. Tous les éléments sont posés et testés, et devraient nous donner d’excellents résultats... Nous l’espérons !

Etienne de l’ONCFS

Sur les estives


Forêt de Hêtres

Au fin fond de la forêt


Panneau information caméra

Appareil de suivi


Pose d’une caméra

Piège à poils


Préparation piège à empreintes

Il est maintenant temps de redescendre sur le centre où nous nous préparons pour notre première sortie à cheval. Isabelle, du centre équestre Cavalcagire nous accueille, et nous faisons connaissance avec nos montures (Totem, Virtuose, Obelix, Idy, Harmonie, Jezabel...) avant de faire quelques tours de carrière et de partir en ballade dans les environs de Chein-Dessus...

Rencontre des cavaliers et des montures

Premiers métres à cheval















La journée se termine et tout le monde est bien fatigué. Après la douche et le repas, nous visionnons un court documentaire sur les montagnes du monde... puis au dodo, pour une belle nuit, riche de nos souvenirs de la journée...!

Vendredi 12 Juillet 2013

Ouhla... le réveil est difficile, ces deux jours de « baroudage » nous ont donné quelques courbatures... Heureusement un bon petit déjeuner pris en extérieur nous redonne de la force pour démarrer la journée !

Petit déjeuner en terrasse

Ce matin, il est prévu de préparer la retransmission de samedi après-midi. Les équipes se mettent en place et préparent des documents, diaporamas, dessins, empreintes, tableaux. Que du sérieux !!!
De leur côté, le groupe robot expérimente une caméra nommée « OSI PTZ » qui suit le mouvement des animaux et qui envoie les vidéos en direct sur un ordinateur, et tout cela sans fils.

Petit déjeuner et caméra OSI PTZ

La caméra de plus pret















Les recherches se poursuivent, on ressort tous les documents accumulés pendant la semaine ainsi que les acquis pour réaliser une super retransmission !

Empreinte d’ours réalisée par l’équipe Ours d’OSI

Nous passons à table puis nous préparons notre équipement pour un après midi équitation.
Aujourd’hui la randonnée s’enfonce un peu plus dans la forêt, les montées et les descentes se succèdent, le sentier est moins facile qu’il n’y parait. A la sortie de la forêt une dizaine de milans royaux nous survolent avec une vue imprenable sur la montagne de la Paloumère. Que du bonheur.

Début de la sortie

Sortie de la forêt


Le soleil tape fort

Au retour de la randonnée, les chevaux ont bien mérité un petit coup de brosse et une petite douche. Tout se passe sans accro si ce n’est qu’Ubaye, un cheval de l’équipe, n’est pas très coopératif, au bout de cinq minutes tout rentre dans l’ordre.
Encore un bon moment de passé ensemble et les chevaux. Bref, génial.

Un petit coup de brosse

Ubaye ne veut pas prendre sa douche

Au retour, l’équipe robot nous attend et nous attaque avec un arsenal de bouteilles d’eau, nous nous vengeons immédiatement.

Aller une bonne douche et nous passons à table. Durant ce moment, Marine nous propose de faire une veillée Vampires. Ce jeu ressemble à un grand cache-cache, mais la différence est que, quand le vampire vous capture vous devenez aussi un vampire. A vous glacez le sang !!!
A la fin du jeu, tout le monde semble bien fatigué de cette chaude journée qui a été vraiment passionnante. Bonne nuit.

Samedi 13 Juillet 2013

Bonsoir les parents.
Encore une journée bien remplie du côté de Herran.
Une matinée entièrement vouée à l’équitation. Nous partons avec notre guide Isabelle pour un tout nouveau parcours en forêt, tout d’abord sous une belle averse bien rafraichissante puis sous un grand soleil qui séchera rapidement nos affaires. Le parcours est assez costaud, des montées bien franches et des descentes techniques. Florian, directeur, reste même accroché à une branche pendant que sa monture continue tranquillement sans lui... En bref, tout cela nous permet de parfaire notre pratique et de préparer le raid de deux jours que nous ferons jeudi et vendredi prochain.

Le parc des chevaux après la rando

Retransmission

Accueil de la retransmission

Les belles affiches et supports de présentation terminés, nous accueillons la famille d’Alexandre pour leur présenter notre travail de la semaine. cela nous donne l’occasion de nous entrainer pour la grande retransmission des quinze jours, qui aura lieu samedi prochain.

Un des murs de la retransmission

Alexandre et ses ordinateurs du groupe robots

Jeu de l’après midi
Une fois notre mission accompli, nous partons nous détendre dans le champ d’à coté. Trois équipes sont constituées : les marmottes, les isards, et les milans, arborant tous leurs couleurs totem. Sur le modèle du Poule-Renard-Vipère les marmottes creuses des galeries sous les pattes des isards qui eux-même attrapent les milans avec leurs cornes, pendant que ces derniers fondent sur les marmottes... Et la boucle est bouclée ! Des alliances se crées, des pactes s’établissent et, bien sûr, se rompent.

Peinture grand jeu

Peinture grand jeu 1

En trois manches, chaque équipe remporte une victoire et toute la troupe rentre au centre pour se réconcilier autour du gouter surprise : Une glace !!!

grand jeu1

grand jeu 2

Après la douche et un bon repas la veillée commence. Tout d’abord par quelques jeux de société (Florian nous apprend à jouer au tarot, nous formons des équipes de deux ou trois pour simplifier) puis vient enfin le moment tant attendu ! Nous embarquons dans le minibus pour aller voir le feu d’artifice, à Arbas. « Vive la France » ! Court mais très beau il nous laisse des étoiles plein les yeux et des rêves plein la tête... Une fois rentré les lumières et les paupières sont vites fermées pour glisser dans un sommeil réparateur, prolongé par la grasse matinée prévue demain.

soirée feu artifice

soirée feu artifice1


soirée feu artifice2

feu artifice


feu artifice2

feu artifice4















Dimanche 14 juillet 2013

Hmmm quel plaisir de sommeiller jusqu’à 10h ! Nous commençons la journée par un grand rangement du centre afin d’accueillir les nouveaux arrivants, puis nous nous retrouvons dans la cour pour une partie de fanta cola, jeu de rapidité qui ne nécessite qu’une corde, de la rapidité et un zeste de concentration !

Fanta Cola




Après un délicieux repas (Melon, carottes et sauté de veau ; puis salade de fruits maison) et un temps libre nous enchainons sur un rallye chocolat : chacun tire le dés et celui qui sort le six doit se déguiser le plus vite possible avant d’entamer la plaquette avec les couverts ! dès qu’un autre joueur fait 6 il doit prendre sa place, pendant que le premier retourne au dés !

rallye chocolat Julien

rallye chocolat Romane

Les enfants de la seconde partie du séjour arrivent petit à petit et découvrent le centre, guidés par la troupe... Les jeux se suivent sur l’après midi, entre un nouveau Milan-Marmotte-Isard qui rencontre beaucoup de succès, un béret, un épervier et enfin une partie de mîme.
Au gouter un délicieux gâteau au chocolat nous attends, préparé par notre super-cuisinière Cristina !

beret

Mîme

En attendant les derniers arrivants toute l’équipe se met à l’œuvre pour préparer l’activité de demain matin : en effet les nouveaux doivent rattraper une semaine de recherche intensive ! pour ce faire, les « anciens » réfléchissent en petits groupes pour concevoir un jeu de piste en plusieurs étapes, afin de partager les connaissances acquises depuis le premier jour.

Quelque combats de shi-fu-mi plus tard (pierre-feuille-ciseaux) pour déterminer l’ordre de passage à la douche, le dîner arrive avec sa quiche de poireau-maison, ses lasagnes-maison et son gateau basque-maison !
Puis vient l’heure de la veillée qui se déroule dans la bonne humeur ; plusieurs jeux de présentation s’enchainent (un cercle sans fin où la mémoire est sollicité, un lucky luke des prénoms, et un petit quizz-perso où l’on devine l’identité du joueur en fonction des informations qu’il donne sur lui).
Enfin tout le monde va se coucher en connaissant bien les noms et goûts de chacun.

Ryota

Gwladys et Edwige


Mali

Gabriel


Tiago

Lundi 15 Juillet 2013

Bonjour les parents.

Après le petit déjeuner et l’incontournable forum, les enfants de la première semaine mettent en place le jeu de piste pour les nouveaux arrivants. Pendant ce temps les « petits nouveaux » découvrent un peu plus le centre et ce qui a été fait durant la semaine précédente.
Aller hop, sur le terrain. Des épreuves attendent les enfants dans la forêt afin d’obtenir des indices sur la présence de l’ours. En fin de jeu, c’est le moment pour tous d’installer une vraie caméra pour filmer l’ours...et nous l’avons vu (voir photo).

La nouvelle équipe prete pour le terrain


Le vrai/faux ours

Pose de la caméra


Message codé

Décodage


Les spécialistes

Nous rentrons avec de bons fous rires pour partager un bon repas fait main (flan de courgettes, poisson et haricots verts).
Après le repas, Arthur propose un atelier création d’arcs et d’autres un atelier attrape rêves pour passer des nuits encore plus douces.

Projet

Passons aux choses sérieuses. Demain, nous devons nous rendre à Arbas, afin de poser des affiches annonçant notre retransmission, mais nous voulons surtout aller interroger la population locale pour connaître leur perception de l’ours.
Donc nous nous attelons à rédiger un questionnaire pour aller à la rencontre des habitants d’Arbas capitale du « Pays de l’Ours ».

Jeux

Pour « décompresser » un peu de ce dur labeur, nous décidons de lancer une grande fin d’après midi jeux. Nous commençons par un Fanta/Cola, plébiscité par tous les enfants, puis Lucille nous propose un jeu « Anges et Démons ». Celui-ci est très simple : nous devons piocher un prénom dans un chapeau, et nous avons toute la semaine pour faire des actes gentil envers cette personne ; ensuite nous repiochons un prénom mais cette fois-ci nous devons faire réaliser un gage dans la semaine à la personne tirée.
Et bien tout cela donne fin, un bon gâteau, des fruits et ça repart.

Nouvelle figure du Cola/Fanta

C’est le moment tant attendu des Olympiades OSI au Chalet de la Paloumère. Trois équipes de 6 personnes vont s’affronter sur trois épreuves sélectives. La première est un jeu d’adresse type basket, avec un ballon et une grande marmite, le but est très simple marquer un panier, au fait la marmite est à 5 m. La deuxième manche, fonctionne si le duo formé est bien huilé, elle consiste en un parcours à suivre. La première personne à les yeux bandés, la deuxième la guide au seul son de sa voix, le tout est bien chronométré. Enfin, la troisième épreuve un peu folle, consiste en un jeu qui allie rapidité et dextérité. Les équipes sont toutes côté à côté et en ligne, le but est avec une petite cuillère de prendre de l’eau dans un pichet et de remplir un verre le plus vite possible. Au final, le score est serré mais c’est l’équipe des « Supers Nounours » qui s’imposent devant les équipes « Les ptits Mantsa » et « La bande à 5-1+2 ».
Une fine pluie vient annoncer le moment des douches.

Première manche Olympiade

Deuxième manche


Troisième manche Olympiade

Pour la veillé, un jeu déjà proposé par Marine, le Vampire est organisé (les enfants l’adore), puis pour calmer les esprits, nous concluons par un peu de science. Nous allumons l’ordinateur, préparons le vidéo projecteur et nous décollons vers les étoiles, les galaxies et tous les différents astres qui se rencontrent dans l’espace. Magique.
Il est maintenant temps d’aller se coucher pour recharger les batteries, car demain, outre le questionnaire, l’après midi sera consacré à notre dernier cours d’équitation avant le fameux raid de deux jours à cheval jeudi et vendredi. A demain...

Mardi 16 Juillet 2013

Pour cette matinée de sondage auprès de la population d’Arbas, le ciel est clément et a laisser le soleil pointer son nez de temps à autre. Par petits groupes mixtes (en âge, sexe et affinité) les jeunes récoltent une douzaine de témoignages ! Ils en profitent aussi pour faire un petit saut par la boutique de l’association Pays de l’ours ADET et acheter quelques souvenirs...

3 interviews ça fatigue !!!

Après manger, quelques-uns entament une partie de tarot pendant qu’un atelier terre se déroule dans la salle d’activité où chacun peut laisser libre cour à son imagination.

Tout le monde est concentré

Atelier création


Art en terre

L’activité équestre de l’après-midi débute par un court orage, mais heureusement nous n’avions pas encore enfourché nos montures : nous attendons patiemment que le grain passe en les rassurant, et lors d’une accalmie nous nous dirigeons dans la carrière pour faire quelques exercices.

Départ dans le minubus

Je crois qu’il pleut


Scéance décrassage

De retour au centre l’orage à laisser trace de son passage : plus d’électricité pour le temps du repas qui reste néanmoins délicieux grâce à l’ingéniosité de notre cuisinière préférée.

Enfin, pour clôturer cette journée en apothéose, Marine, Ryota et Ann-Elfig nous proposent une soirée dégustation à l’aveugle. Chaque candidat , les yeux bandés doit découvrir ce qu’il goute. Une douzaine de petites préparations posées sur une table attendent nos candidats. Il n’y a que des « bonnes choses » à gouter, chocolat en poudre, vinaigrette, sel, poivre, moutarde, sirop de fraise et autres mets de haute qualité gustative. Bref, une soirée bien animée.

Séquence test

Découverte des plats


Il est maintenant tard, et demain, une journée randonnée nous attend. Et oui, nous devons aller chercher les cartes mémoires des appareils photos et caméras posés la semaine dernière. Aurons-nous une surprise, vous le saurez demain dans notre nouvel épisode de la colo OSI Pyrénées...

Mercredi 17 juillet

Miam miam du pain perdu pour le petit déjeuné !! Vite, partons prendre un peu de hauteur

Une partie du hameau de La Baderque

Un groupe fait un peu de hors-piste dans les bois...

...Et nous voilà de retour sur les sentiers de l’estive !

l’estive

Les petites jambes peinent un peu mais retrouvent le sourire devant les merveilles de la nature.

Elles se reposent un moment pendant qu’une équipe motivée part relever la carte mémoire de la première camera...

En haut de l’estive

...Et rejoint l’autre partie du groupe au gouffre (déjà vu pour les uns, grande découverte pour les autres !) pour un pique-nique sur l’herbe suivi d’une petite sieste.

Toute la troupe repart vers la deuxième caméra, mais en tout les images récoltées ne révèlent que quelques vaches et chevaux, dommage, nous avons repéré des empreintes de cerfs juste à coté... En tout cas l’ours n’a pas encore pointé sa truffe... Patience petits naturalistes !

Après cela nous rentrons tranquillement jusqu’à la cabane, où le berger nous parle de son métier et de sa vision des choses concernant l’ours.
En redescendant au minibus, les plus rapides ont trouvé un perchoir en attendant le chauffeur.

(erreur photo)

Un bon gouter nous attends au gîte, et nous enchaînons sur la préparation de la retransmission (pas de photos pour l’instant, tout le monde aura la surprise samedi !) et du spectacle-top-secret après le repas... Ce dernier est exclusivement préparé par les jeunes et même les éducateurs ne savent rien !
Enfin nous nous préparons pour la grande expédition à cheval et le bivouac de deux jours tant attendu !

A très vite.

Jeudi 18 Juillet 2013

Départ du centre équestre

Bonjour à tous.

Et voilà, nous sommes partis pour notre raid de deux jours sur nos fières montures. Les selles sont calées, les cavaliers prêts à partir à l’aventure et découvrir les beautés de la nature.
Nous vous donnerons donc des nouvelles vendredi soir à notre retour. D’ici là, nous vous souhaitons une bonne lecture de notre journal de bord avec ses belles photos. D’ailleurs vous pouvez faire des commentaires en créant un compte. A plus tard.

Jeudi 18 et vendredi 19 juillet 2013

Ces deux jours ont été fort en émotion ! Pendant toute l’expédition les paysages époustouflants se sont succédé à toutes les allures : au pas au trot et même parfois au galop !
Jeudi le ciel était couvert, mais à part quelques gouttes en fin d’après midi nous sommes restés au sec. Au centre équestre nous répartissons les affaires de première nécessité dans les fontes (sacoches) des chevaux parés à l’expédition, et partons à travers bois ! Nous pique-niquons à Arbas avant de repartir pour l’après-midi.

Sur le chemin du bivouac

Marshmallow au feu

Le lieu du bivouac est un petit coin de paradis, de grands arbres et la forêt proche entour la clairière et une cabane peut nous accueillir en cas d’intempérie... Une fois les chevaux dé-sellés, brossés, et bichonnés nous nous attelons à la préparation du feu de camp et du repas : chèvre-miel, patates braisées, bananes au chocolat et marshmallow se savourent doublement après cette journée d’efforts. Les tentes sont montées mais quelques-uns préfèrent la belle étoile et le crépitement du feu, qui dure jusqu’au petit matin.
Vendredi les rayons du soleil nous font entrouvrir les paupières et un petit déjeuné copieux achève de nous réveiller, nous rangeons le camp et allons faire un brin de toilette à la cascade qui coule un peu plus loin... Une fois les chevaux arnachés nous sautons tous en selle pour repartir à travers monts et forêts, les km filent sous les sabots de nos montures et les merveilles de dame nature défilent devant nos yeux... A midi nous faisons une pause pour manger sur le pouce avec des sandwichs préparés en commun par nos petites mains.
Nous voilà enfin rentré au centre équestre : c’est l’heure de dire adieu à nos chevaux bien-aimés à grand renfort de caresse et de remercier Isabelle pour nous avoir permis de vivre cette aventure.
Une fois au gîte nous rangeons nos affaire et passons à table, et la mousse au chocolat maison de notre chef cuisinière ne nous empêche pas de finir tous les bonbons de la BOUM ! les musiques et les danses s’enchainent, ponctuées d’apparitions déguisées et de crises de larmes : hé oui, demain c’est le dernier jour avant de se quitter pour de bon... Courage !

boom

boom1

Samedi 20 Juillet 2013

Ce matin les visages sont légèrement fatigués. Le petit déjeuner est bien calme, mais on s’active déjà, et oui il faut préparer notre retransmission pour cet après-midi. Donc après notre dernier forum, tout le monde prend sa place au sein des différents ateliers à mettre en place. Nous aurons donc un atelier affut, un atelier sur l’ours, sur le pastoralisme et bien sur des stands sur les ateliers réalisés durant les temps non-scientifiques (arcs, atébas, attrapeurs de rêves) ainsi qu’une multitude de posters scientifiques à accrocher.
Ça chauffe, ça bouge dans tous les sens, nous devons être prêts avant le repas de midi.
Après une bonne restauration, il ne nous reste plus qu’à mettre en place les salles.
La salle d’activité est laissée au robots, les ours quant à eux se placent dans la salle à manger. Nous nous partagerons la salle vidéo.
Vite il est 15h et les premières personnes arrivent au centre de la Paloumère.

Atelier empreinte

Les enfants se mettent en place derrière leur stand et débutent leur premières explications. Marc du Pays de l’Ours, et qui est aussi accompagnateur en montagne, vient avec un groupe de randonneurs impatients d’en connaître d’avantage sur le suivi animal. Quelques parents sont aussi de passage et nous décidons de les installer dans la salle vidéo pour voir un florilège des meilleures photos (et moments) du séjour.

En salle vidéo

Quelques temps plus tard, Monsieur le Maire de Herran, passe nous rentre visite. Il est très heureux de voir les enfants travailler sur des thèmes aussi importants tel que le suivi animal et la protection de la biodiversité.
Vers 17h30, les derniers visiteurs quittent le centre, c’est maintenant le temps de tout ranger. Il est aussi temps de faire les valises, c’est au tour des animateurs de monter dans les chambres et de faire les trousseaux pour être sûre de ne rien oublier.

Après le diner, c’est l’heure du bilan, nous interrogeons nos jeunes scientifiques sur ces deux semaines passées au sein du centre de la Paloumère afin de connaître leur avis sur les activités OSI.

L’heure du bilan

Il y a 10 jours, nous avions lancer un petit défi à nos jeunes, organiser notre dernière soirée au centre. L’équipe se met en scène pour une série de petit sketchs bien sympathiques et fini la soirée par quelques chanson (Godlman et Louise Attaque).

Sketch du berger, ours brebis et patou

Soirée chanson

Enfin, avant de partir au lit, les équipes d’animation et de direction d’OSI remettent solennellement le diplôme OSI qui vient clôturer la ou les semaines passées. Que d’émotion. Personne ne veut aller dormir, et nous aimerions tous faire une ou deux semaines supplémentaire.

Remise du diplôme OSI

Dimanche 21 Juillet 2013

Il est 6h30, et le premier convoi est prêt à partir pour la gare de St Gaudens puis en direction de Paris, bon courage à Romane, Fleur et Gabriel ainsi qu’à Lucille leur animatrice de choc.
Les autres jeunes sortent de la nuit vers 9h pour le petit déjeuner avec des petites mines, « Je veux rester... ».
Le prochain convoi pour la gare de St Gaudens est prévu à 11h, Antsa accompagnera, Mali, Louise, Jildaz et Ryota. Nous attendons aussi quelques parents au centre.

Les premiers résultats ne se font pas attendre

A l’aube de l’hiver, Florian et Camille - nouvelle responsable du programme « Sur les traces de l’Ours » - sont partis à la recherche des pièges photographiques posés durant l’été. C’est sur les hauteurs d’Herran que les attendaient, entre 1300 et 1600m d’altitude, les premiers clichés ; et malgré le brouillard, la bonne humeur était au rendez-vous. Malheureusement, aucune image de plantigrade, mais de jolies prises de biches, de cerfs, d’isards, de renards … et beaucoup de chevaux, de vaches et de moutons. Les alpages pyrénéens sont bel et bien habités par la vie animale, dommage que les ours se fassent si discrets … mais ce n’est que partie remise ! Rendez-vous l’été prochain !

Voici un échantillon des plus belles images ! (cliquez sur la première photo pour l’agrandir et faire défiler les suivantes)

Depuis peu, le séjour « Sur les traces de l’Ours » intègre un nouveau programme intitulé VIE SAUVAGE, vous pouvez retrouver les actualités de ce programme sur le réseau social facebook, sous le nom : OSI Vie sauvage.

Vache (Bos taurus)

Mouton (Ovis aries)


Biche (Cervus elaphus)

Isards (Rupicapra pyrenaica)


Grattage de biche - partie 1

Grattage de biche - partie 2


Cerf (Cervus elaphus)

Biches (Cervus elaphus)


Cerf (Cervus elaphus)

Cerf (Cervus elaphus)

Photos / Vidéos

Hépatique trilobées, plante médicinale

Retour de la randonnée à cheval

Alexandre et Antsa de l’équipe robot, Jildaz à côté semble intéressé

Indices de présence animale

grand jeu 3

feu artifice3

la sieste

Nos partenaires

Voir également