Romans, albums et films

Romans, albums « jeunesse », films... voici une sélection d'ouvrages qui pourraient bien vous donner envie de suivre l'aventure que (...) Voir descriptif détaillé

Romans, albums et films

Romans, albums « jeunesse », films... voici une sélection d'ouvrages qui pourraient bien vous donner envie de suivre l'aventure que (...) Voir descriptif détaillé



ROMANS


-  « Des monts Célestes aux sables rouges » de Ella Maillart (1934, dernière édition en 2001)  :

C’est l’une des voyageuses les plus étonnantes du XXe siècle.
En cette année 1932, Ella Maillard fréquente l’intelligentsia russe, mais son but est ailleurs : explorer l’Asie centrale jusqu’à la frontière chinoise et rencontrer les nomades.
Alors elle traverse à cheval le pays des Kirghizes et parvient aux monts Célestes…..


-  « Djildiz ou le chant des monts célestes » de René Cagnat (2003)  :

Ancien diplomate et officier, né en 1942 à Madagascar, René Cagnat parcourt depuis 30 ans l’Asie centrale, il y vit aussi 9 mois sur 12, afin de mieux comprendre cette secrète alchimie qui crée un type d’Homme à partir d’un climat, d’une errance, d’un terroir.
Ce récit, enveloppé du mystère des monts Célestes, mêle à une aventure initiatique ancrée dans la tradition kirghize une émouvante histoire d’amour. Djanibek, poète, et sa compagne Djildiz, une belle musicienne, monte une petite caravane afin d’accomplir les dernières volontés du père mourant….


-  « Djamilia » (1973, dernière édition en 2003) et « Le Léopard des neiges » (2008) de Tchinghiz Aïtmatov :

Un des plus grands écrivains de l’ex-U.R.S.S. (1928/2008), de nationalité Kirghize, petit-fils de berger nomade, Aïtmatov s’est fait le chantre de son pays avec ses montagnes, ses steppes et le lac Issyk-Kul ; il exerce la profession d’agronome avant d’être reconnu comme écrivain avec « Djamila ». L.Aragon, qui co-traduira cette nouvelle en 1959, la décrira comme la « plus belle histoire d’amour du monde ».

Le jeune narrateur - Seït - est le témoin de la rencontre de Djamilia, épouse d’un soldat alors au front, et de Danïyar, soldat blessé renvoyé au village… il nous raconte leur chant d’amour…



« Le léopard des neiges » : Les destins croisés d’un léopard des neiges banni de son clan et d’un journaliste indépendant... Une légende kirghize, les montagnes, la chasse, le rêve, la violence…. On retrouve l’art de conteur, le souffle épique, l’amour de la nature de l’écrivain kirghize ainsi que sa réflexion sur les enjeux essentiels de l’humanité. Son dernier roman...



-  « Le léopard des neiges » de Peter Matthiessen (1978, 1983 pour la traduction française, dernière édition en 2008)  :

Matthiessen est un explorateur et naturaliste américain. En 1973 , il participe à une expédition en Himalaya avec le biologiste Georges Schaller qui veut observer le léopard des neiges. C’est cette expédition, à la fois aventure spirituelle et scientifique, qu’il narre dans ce livre.


-  « L’Asie centrale, centre du monde (du cheval) » de Jean-Louis Gouraud (2005)  :

« C’est Jean-Louis Gouraud qui, en 1994, a levé le lièvre. Ou plutôt le cheval. Il voulait en effet savoir où diable était donc passé le magnifique étalon akhal-téké offert par le président du Turkménistan à François Mitterrand. Le mystère est devenu une affaire d’Etat. Gouraud la raconte avec humour dans ce livre où, après avoir galopé en Afrique et en Russie, il fait de l’Asie centrale le centre du monde équin. De Gengis Khan à Prjevalski, de la Mongolie à la Chine, cet amoureux du cheval raconte ici des histoires qui sont autant de légendes. Elles caracolent. »
Jérôme Garcin, critique littéraire - Le Nouvel Observateur.


ALBUMS « JEUNESSE »


-  « La panthère blanche » de Jackie Morris (2007)  :

Album magnifiquement illustré, contant l’histoire des Mergicham…, être purs et puissants. Esprits protecteurs, ils élèvent des troupeaux de moutons et bouquetins et veillent sur la terre sacrée… Les Mergicham n’apparaissant aux humains, que sous la forme d’un animal… la panthère des neiges… !


FILMS


« Tengri, le bleu du ciel » de Marie Jaoul De Poncheville (2010)  :

« Roméo et Juliette au pays des yourtes : dans un village nomade, tout en haut d’une montagne kirghize, Témür s’éprend d’Amira. Lui, marin en cale sèche depuis la disparition de la mer d’Aral, a beaucoup bourlingué. Elle, mal mariée à un islamiste fanatique, rêve de liberté. Ils vont jouer les filles de l’air, fuyant à pied et à cheval, pour vivre leur amour dans des paysages grandioses. Ce trekking au grand-angle, juste sous le ciel, entre alpages verdoyants et costumes colorés, ne vaut pas que pour son exotisme. Plongée au cœur du quotidien des montagnards kirghizes, de leurs difficultés d’aujourd’hui et de leurs coutumes d’hier, Tengri est un peu plus qu’un conte : un voyage attachant, une réflexion sur tous les peuples errants, illuminée par l’interprétation de la comédienne Albina Imachova, héroïne féministe et malicieuse. »
Cécile Mury, Télérama.

Nos partenaires

Voir également