Rapport 2009 - La panthère des neiges au coeur des Monts Célestes

En août 2009 a eu lieu la 4e édition de l'expédition PANTHERA. Voici donc un bref bilan scientifique. Voir descriptif détaillé

Rapport 2009 - La panthère des neiges au coeur des Monts Célestes

En août 2009 a eu lieu la 4e édition de l'expédition PANTHERA. Voici donc un bref bilan scientifique. Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Journal de Bord









Données de terrain 2009

Cette année, 12 transects [1] ont été effectués sur un territoire s’étendant autour des 3 camps que nous avons occupés (voir la carte SIG).
Ils nous ont permis de relever de nombreux indices de présence de la panthère, mais aussi de ses proies (argali, ibex, marmottes), de ses concurrents (loup), et de toute autre faune présente (renard, ours, oiseaux, etc…).

Données Panthères
Données Proies
Données Concurrents
Données Autre faune

Concernant la panthère, 163 indices ont été répertoriés dont
- 49 grattages
- 87 empreintes
- 27 fèces

11 prélèvements de fèces ont été effectués dans le but d’être analysés génétiquement par la suite et ainsi d’en déduire un nombre d’individus présents sur le domaine que nous avons exploré.

La grande surprise de l’année a été le fait de pouvoir observer une panthère sur l’un des 6 pièges-photographiques emmenés sur place par l’équipe, et posés sur les différents transects effectués. De nombreuses études ont été menées depuis quelques années dans le monde à l’aide de ce genre de matériel, afin d’identifier les individus et de pouvoir en déterminer le nombre présents sur un site. Mais ceci n’a pu être accompli qu’une fois auparavant, un mois, dans la réserve de Sary-Tchat Ertash, par manque de moyen.

Ainsi, en apportant de tels appareils (ayant un coût raisonnable pour nous 80€ l’unité), nous aidons les scientifiques kirghizes ainsi que les gardes à en apprendre plus sur les individus qui les entourent, et ainsi pouvoir protéger leur réserve.
En effet, de très grosses pressions politiques pèsent sur ce territoire encore préservé… une mine d’or se trouve au porte de la réserve, 5 entreprise de « chasse sportive » pour touristes fortunés siègent tout autour des limites de la réserve, et qui plus est, celle-ci se trouve en plein milieu d’un axe sur lequel une entreprise chinoise voudrait construire une autoroute…….. ! Autant dire que d’amener des résultats positifs en faveur de la protection de la faune sauvage de cet endroit est indispensable pour les représentants de la réserve lors « d’affrontements politiques ».

Et enfin, les divers affûts effectués au petit matin ou en soirée ont permis l’observation des animaux de manière plus approfondit, au niveau comportementale (marmottes, argalis).


Les pièges-photographiques : quelques invités surprise !


Il existent 3 espèces des Rouge queue dans la réserve dont les femelles sont quasi indiscernables.

Il s’agit du :
- Rouge queue noir Phoenicurus ochruros
- Rouge queue à front blanc Phoenicurus frontalis
- Rouge queue de Güldenstadt Phoenicurus erythrogaster

Notre petite femelle de Rouge queue du piège-photo pourrait donc être de l’une de ces trois espèces (avec une probabilité plus grande pour les 2 premières).

Il s’agit du lièvre Lepus capensis

Et voici un inconnu ... qui pourrait bien être un loup Canis lupus (pattes postérieures et bout de queue, corps orienté vers la droite).

Encore un invité surprise qui nous fait réfléchir... Chat de Pallas Otocolobus manul ?

Il semble que la queue soit trop courte pour une panthère, et vu l’heure 3h39, c’est un félin Félin
Félidés
Les Félins ou Félidés, Felidae, sont une famille de carnivores féliformes. On y distingue les grands félins (Pantherinae) des petits félins (Felinae). Parmi leurs traits caractéristiques figurent leur tête ronde au crâne raccourci, leur mâchoire dotée d’environ trente dents, et leurs griffes rétractiles, exception faite du guépard, du chat viverrin et du chat à tête plate. Les félins sont digitigrades, c’est-à-dire qu’ils marchent en appuyant sur leurs doigts (la plante du pied ne se pose pas sur le sol).
aux mœurs particulièrement nocturnes. Il pourrait donc s’agir du Chat de Pallas, petit félin Félin
Félidés
Les Félins ou Félidés, Felidae, sont une famille de carnivores féliformes. On y distingue les grands félins (Pantherinae) des petits félins (Felinae). Parmi leurs traits caractéristiques figurent leur tête ronde au crâne raccourci, leur mâchoire dotée d’environ trente dents, et leurs griffes rétractiles, exception faite du guépard, du chat viverrin et du chat à tête plate. Les félins sont digitigrades, c’est-à-dire qu’ils marchent en appuyant sur leurs doigts (la plante du pied ne se pose pas sur le sol).
asiatique.

Et voilà notre chère Panthère des neiges !

Le 13 août 2009 à 19h20, soit le lendemain de la pose du piège-photo à cet endroit précis, nous avons l’honneur d’apercevoir notre chère Uncia uncia...

Il y a encore des progrès à faire sur l’orientation de l’appareil… mais c’est un début prometteur !


Association NABU

Kunak - Association NABU Kirghizstan

Kunak est un très beau mâle Uncia uncia que nous avons eu la chance d’observer au Kirghizstan, à la fin de cette expédition. Il s’agit en fait d’un animal qui a été saisi dans un cirque non règlementaire, et qui vit aujourd’hui dans un parc de semi-liberté de l’association NABU (Naturschutzbund Deutschland), association allemande de protection de la nature ayant une antenne kirghize.
Kunak est entouré de 2 femelles, qui ont, elles, été enlevées à des braconniers les ayant gardé vivantes afin de les revendre. Imprégnés de l’homme ou mutilés, ces 3 individus ne pouvaient plus chasser et donc survivre à l’état sauvage. Ils deviennent ainsi les « ambassadeurs » de leur cause...


Conclusion – Perspectives

Les objectifs scientifiques ont été atteints du point de vue des données brutes, avec de nombreux indices de présence répertoriés, des échantillons récoltés et de nombreuses informations apprises sur les espèces présentes dans la réserve.

De plus, les analyses génétiques n’étant pas encore effectuées, il reste à venir encore de nombreux résultats.

La sensibilisation d’un large public devrait pouvoir se faire grâce au film (en montage actuellement) de Fioravanti production (Caméraman : Eric Chateauminois) et à l’exposition photographique de Julien Palayodan.
La diffusion du film ainsi que l’exposition photo se tiendront dans divers lieux : Maison des Parcs et de la Montagne de Chambéry, Muséum d’histoire naturelle de Nîmes, Festivals de films nature, films de voyage et d’aventure, etc…, et autres Musées ou salles d’exposition dans toute la France.
Nous espérons également qu’une version Russe/Kirghize permettra la diffusion au Kirghizstan, et dans le monde entier peut-être un jour !













Pour avoir une idée plus précise du déroulement de l’expédition, avec les ressentis, je vous invite à lire le carnet de voyage sur ce lien .

Mais ma dernière phrase ici, sera que cette expédition fut pour moi une très bonne expérience, que ce soit au niveau scientifique ou au niveau humain, et que l’équipe franco-kirghize est restée soudée tout au long du séjour, malgré les petits tracas non évitables dans une expédition en milieu isolé, avec la vie en groupe à gérer, dans des conditions de vie non occidentales !

Alors chapeau à tous et merci !

  • Le diaporama de compte-rendu scientifique et photos de l’aventure PANTHERA 2009 est disponible sur ce lien !


Notes:

[1Un transect est une ligne virtuelle ou physique que l’on met en place pour étudier un phénomène où l’on comptera les occurrences. Cet échantillonnage (systématique ou aléatoire) peut donner lieu à l’utilisation de quadrats.

Nos partenaires

Voir également