Présentation des Félidés - Eléments de Taxonomie des Panthérinées

La taxonomie permet de classer les différentes espèces entre elles. Trente huit espèces forment l'ensemble des félins. Des critères (...) Voir descriptif détaillé

Présentation des Félidés - Eléments de Taxonomie des Panthérinées

La taxonomie permet de classer les différentes espèces entre elles. Trente huit espèces forment l'ensemble des félins. Des critères (...) Voir descriptif détaillé

La panthère des neiges est un félin Félin
Félidés
Les Félins ou Félidés, Felidae, sont une famille de carnivores féliformes. On y distingue les grands félins (Pantherinae) des petits félins (Felinae). Parmi leurs traits caractéristiques figurent leur tête ronde au crâne raccourci, leur mâchoire dotée d’environ trente dents, et leurs griffes rétractiles, exception faite du guépard, du chat viverrin et du chat à tête plate. Les félins sont digitigrades, c’est-à-dire qu’ils marchent en appuyant sur leurs doigts (la plante du pied ne se pose pas sur le sol).
, mais comment la distinguer du léopard, du tigre ou du guépard ? Petit tour d’horizon des grands félins pour mieux cerner la panthère des neiges, autrement appelé léopard des neiges !

















Comment classer des espèces les unes par rapport aux autres ?

Taxonomie et phylogénie, un système unique de classification évolutive

La taxonomie est la science des classifications. Utilisée entre autres en zoologie, elle permet de regrouper des êtres vivants en fonction de leurs caractéristiques. Les groupes taxonomiques permettant d’aboutir à l’espèce sont le règne, l’embranchement, la classe, l’ordre, la famille et le genre.

Si l’on prend l’exemple de la panthère des neiges (Panthera uncia), elle appartient au :
- règne animal (Animalia),
- embranchement des chordés (Chordata),
- classe des mammifères (Mammalia),
- ordre des carnivores (Carnivora),
- famille des félins (Felidae),
- genre des panthères (Panthera)
Et la panthère des neiges (Panthera uncia) est une espèce parmi d’autres panthères.

Il est également intéressant de comprendre l’évolution des différentes espèces et des liens de parenté au cours du temps. C’est l’objet de la phylogénie qui permet d’aboutir à des arbres dits phylogénétiques. Le tronc de l’arbre représente l’ancêtre commun à toutes les espèces placées aux extrémités des branches de l’arbre. Plus deux espèces sont proches dans un arbre (branches côte à côte), plus elles sont proches en terme de parenté évolutive et génétique.

Quelques éléments pris en compte pour réaliser ces classifications

Initialement, la classification reposait sur des critères de type :
-  Morphologiques et phénotypiques : taille du corps et du crâne, volume du cerveau, couleur et motif de la robe….
-  Physiologiques : type de métabolisme, voies énergétiques…
-  Comportementaux : structure sociale, comportement maternel…

Cependant, avec l’évolution des techniques d’études moléculaires et notamment génétiques, de nouveaux critères se sont développés et ont remis en cause la classification des félins. Ces caractères moléculaires peuvent être basés sur l’étude de certaines protéines et enzymes, du caryotype, de certains rétrovirus endogènes, de l’ADN mitochondrial, de l’ADN nucléaire, des gènes liés aux chromosomes sexuels…

Une des techniques consiste à comparer les taux de mutation des gènes homologues entre différentes espèces (NB : un gène homologue présente une similitude de séquences plus ou moins marquée avec un autre gène. Les gènes homologues de deux espèces proviennent d’un même gène ancestral, ils évoluent ensuite au sein de chaque espèce au gré des mutations et modifications génétiques). Plus deux espèces sont éloignées et plus grande est la différence entre la séquence d’ADN des gènes homologues. L’étendue des ces différences est rapportée au temps qui s’est écoulé depuis la séparation avec l’ancêtre commun.

Point info : L’essor des outils moléculaires permet également d’identifier les animaux au niveau individuel à partir de prélèvements de fèces ou de poils. C’est un procédé fiable et non invasif, très pratique pour étudier une population sur un territoire très étendu. L’ADN est extrait des prélèvements, et des séquences particulières sont repérées sur le génome. Il a été montré qu’une sélection de dix sites sur le génome (des microsatellites, NB : séquence d’ADN formé par une succession de motifs identiques) permet de discriminer des individus sauvages.

Les félins, une famille diverse et récente au sein des carnivores

La panthère des neiges, un carnivore parmi d’autres

Le léopard des neiges est un mammifère carnivore. Actuellement, 231 espèces de carnivores sont recensées incluant une grande diversité physiologique, dans les structures sociales et l’écologie alimentaire. Il y a 40 millions d’années, une forte diversification a donnée les familles de carnivores actuelles.

Une famille divisée en trois grandes lignées

Les félins constituent un groupe très homogène de 38 espèces. Les félidés Félin
Félidés
Les Félins ou Félidés, Felidae, sont une famille de carnivores féliformes. On y distingue les grands félins (Pantherinae) des petits félins (Felinae). Parmi leurs traits caractéristiques figurent leur tête ronde au crâne raccourci, leur mâchoire dotée d’environ trente dents, et leurs griffes rétractiles, exception faite du guépard, du chat viverrin et du chat à tête plate. Les félins sont digitigrades, c’est-à-dire qu’ils marchent en appuyant sur leurs doigts (la plante du pied ne se pose pas sur le sol).
sont caractérisés par une explosion de diversité il y a 10-15 millions d’années. Cette évolution très récente rend les études phylogénétiques et taxonomiques difficiles, les classifications ont été de nombreuses fois remaniées.

La diversité se retrouve dans le pelage, la taille et le mode de vie, mais la forme générale du corps et les proportions du corps et du crâne sont remarquablement semblables. C’est la branche des carnivores les plus adaptées à la prédation que ce soit à la course ou à la chasse à l’affût.

Traditionnellement, les félins peuvent être répartis en trois groupes :

-  La lignée ocelot apparue il y a 12 millions d’années, elle regroupe les petits félins d’Amérique du sud (Ocelot, Margay…)
-  La lignée des chats domestiques apparue il y a 8-10 millions d’années, elle regroupe les proches parents du chat domestique (chat sauvage, chat de Marguerite…)
-  Le lignée des panthères apparu il y a 4-6 millions d’années, il regroupe les grands félins et une grande quantité de chat de taille moyenne.

Arbre Phylogénétique des Félins
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Caractères généraux des félins

*Morphologie

Pesant de 1kg (Chat rougeâtre d’Inde et du Sri Lanka) à 320kg (Tigre de Sibérie), les félins sont tous caractérisés par des formes générales similaires. La colonne vertébrale réagit comme une corde d’arc flexible dans les deux sens ce qui permet d’augmenter la vitesse de course.

Point info : Les félins sont des animaux coureurs avec des membres adaptés à la course. En effet, plus les membres sont longs et plus la vitesse de course est élevée. Mais ceci implique que le poids du membre augmente également, ce qui s’oppose alors à la vitesse. Or chez les félins, on remarque une réduction du poids du corps au niveau distal (NB : le bas du membre) avec la perte de certains os ou muscle par rapport à un digitigrade (comme l’homme). De plus, les coussinets plantaires se comportent comme une semelle élastique ce qui permet un mouvement souple.

*Proportion corporelle

Le jaguar et la panthère nébuleuse ont les membres antérieurs les plus courts et une région lombaire courte, ceci est à corréler avec un milieu de vie forestier et une musculature adaptée à la chasse à l’affût sur des proies de grande taille par rapport aux poids de ces félins. A l’inverse, le guépard présente des membres et une région lombaire allongés adaptés à une course rapide et une chasse en milieu découvert.

*Robe

Les robes sont très variées en fonction des espèces, la fonction essentielle étant le camouflage. Les robes tachetées ou rayées permettent un camouflage plus efficace en milieu forestier tandis que les robes unis sont plus adaptées à un milieu ouvert.

*Squelette, crâne et dentition[/brun clair]

En général, le squelette est identique d’une espèce à l’autre, seules les proportions changent. La colonne vertébrale (squelette axiale) est formée de 7 vertèbres cervicales, 13 vertèbres thoraciques, 7 vertèbres lombaires, 1 sacrum, et des vertèbres caudales (nombre variable en fonction de l’espèce et des individus). La longueur des pas est augmentée par la position latérale et la grande mobilité de la scapula (NB : scapula=omoplate).
Le crâne est de grande dimension avec une position latérale des orbites.
Les canines des félins sont particulièrement longues, courbées et fortes, elles peuvent se glisser entre les vertèbres cervicales d’une proie.

Point info : L’appareil hyoïdien (ensemble osseux situé dans le larynx) est à la base de la division des félins en deux groupes : panthera et felis. Chez les felis, cette structure est entièrement ossifiée ce qui limite les mouvements du larynx par rapport au crâne. La voix est alors relativement faible mais un ronronnement continu est produit par l’inspiration et l’expiration. Chez les panthera, la chaine hyoïdienne est partiellement ossifiée et le larynx est très mobile. Les sons sont alors très puissants mais ces animaux ne sont pas capables de ronronner. A noter que la panthère des neiges est une exception, cette espèce du groupe panthera est en effet capable de ronronner.

La panthère des neiges, une espèce particulière dans le groupe Panthera

La panthère des neiges appartient au genre Panthera de la sous famille des Panthérinées. Cette sous famille comprend également le genre Neofelis.

La sous-famille des Panthérinées
Cliquez sur l’image pour l’agrandir


Le genre Neofelis

*La panthère nébuleuse (Neofelis nebulosa) et la panthère de Bornéo (Neofelis diardi)

- Autre noms de Neofelis diardi : Sunda Clouded Leopard, Enkuli Clouded Leopard, Sunda Islands Clouded Leopard, Sundaland Clouded Leopard.

- Sous-espèces de Neofelis diardi : Neofelis diardi ssp. borneensis (Bornean Clouded Leopard) et Neofelis diardi ssp. diardi (Sumatran Clouded Leopard).

- Autre noms de Neofelis nebulosa : Panthère Longibande, Panthère Nébuleuse, Clouded Leopard, Pantera Del Himalaya.

- Sous-espèces de Neofelis nebulosa : néant

Robe : marbrures sombres sur fond doré au niveau des flancs et du dos ; taches brunes foncées sur la tête, les épaules, l’extrémité des membres et le ventre.

Poids : 11,5-13,5 kg pour la femelle, 16-18kg pour le mâle.

Taille : longueur de 90 cm (tête et corps), queue de 79 cm.

Habitat : forêt tropicale dense.

Répartition géographique : Asie du sud-est, Bangladesh, Chine, Inde, Laos, Malaisie, Népal, Thaïlande, Vietnam. Pour la panthère de Bornéo, uniquement Indonésie et Malaisie.

Panthère de Bornéo
(Claire Thompson, www.arkive.org)


Panthère nébuleuse

Le genre Panthera



*Le tigre (Panthera tigris)

- Autre noms : Tigre, Tiger.

- Sous-espèces : Panthera tigris ssp. altaica (Tigre de Sibérie, Amur Tiger), Panthera tigris ssp. amoyensis (South China tiger), Panthera tigris spp. balica (Tigre du Bali), Panthera tigris ssp. corbetti (Indochinese Tiger), Panthera tigris ssp. jacksoni (Malayan Tiger), Panthera tigris ssp. sondaica (Javan Tiger), Panthera tigris ssp. sumatrae (Sumatran tiger), Panthera tigris ssp. tigris (Bengal Tiger), Panthera tigris ssp. virgata (Caspian Tiger, Hyrcanian Tiger, Turan Tiger).

Robe : seul grand félin Félin
Félidés
Les Félins ou Félidés, Felidae, sont une famille de carnivores féliformes. On y distingue les grands félins (Pantherinae) des petits félins (Felinae). Parmi leurs traits caractéristiques figurent leur tête ronde au crâne raccourci, leur mâchoire dotée d’environ trente dents, et leurs griffes rétractiles, exception faite du guépard, du chat viverrin et du chat à tête plate. Les félins sont digitigrades, c’est-à-dire qu’ils marchent en appuyant sur leurs doigts (la plante du pied ne se pose pas sur le sol).
à porter des rayures, robe orange sombre à ocre rouge avec une partie ventrale blanche-crème et des bandes brunes foncées à noires.

Poids : 125-160 kg pour la femelle, 200-270 kg pour le mâle.

Taille : longueur de 140-280 cm (tête et corps), queue de 60-95 cm.

Habitat : divers, taïga, forêt tropicale verte, mangrove marécageuse, forêt sèche.

Répartition géographique : Bangladesh, Bhoutan, Cambodge, Chine, Inde, Indonésie, Laos, Malaisie, Népal, Russie, Thaïlande, Vietnam.

Tigre

*La panthère des neiges (Panthera uncia)

- Autre noms : Irbis, Léopard des neiges, Once, Snow Leopard, Ounce, Panthera De La Nieves.

- Sous-espèces : néant (NB : selon les auteurs, cette information peut varier)

Robe : tachetée grise claire en été à blanc-crème en hiver ; tête, cou et partie basse des membres parsemés de mouchetures brunes ; anneaux et rosettes sombres avec une petite tache centrale ornant les flancs et le bas de la queue ; ligne dorsale médiane avec des taches sombres et allongées ; partie ventrale blanchâtre.

Poids : 35-50 kg pour la femelle, 70-75 kg pour le mâle.

Taille : longueur de 100-130 cm (tête et corps), queue de 80-100 cm.

Habitat : terrain montagneux accidenté et rocheux, entre 3000 et 4500 mètres d’altitude.

Répartition géographique : Afghanistan, Bhoutan, Chine, Kazakhstan, Kirghizstan, Mongolie, Népal, Pakistan, Russie, Tadjikistan, Ouzbékistan, Inde.

Particularités de la panthère : La queue est particulièrement longue. Les membres antérieurs sont courts et la sole plantaire large. Le crâne est caractéristique de l’espèce, il est court et large avec un front largement bombé et élargi du fait du grand développement des cavités nasales. Les ouvertures nasales sont particulièrement larges.

Panthère des neiges

*Le lion (Panthera leo)

- Autres noms : Lion d’Afrique, African Lion.

- Sous-espèces : Panthera leo ssp. persica (Lion d’Asie, Indian Lion).

Robe : unie claire à ocre foncée ; mâle avec crinière brune et pinceau terminal de la queue noire.

Poids : 120-182 kg pour la femelle, 150-250 kg pour le mâle.

Taille : longueur de 170-250 cm (tête et corps), queue de 90-150 cm.

Habitat : espaces découverts, plaines, savanes, zones boisées arides et semi-désertes.

Répartition géographique : Afrique du sud au Bostwana.

Lion

*Le léopard (Panthera pardus)

- Autres noms : Léopard, Panthère.

- Sous-espèces : Panthera pardus ssp. kotiya (Sri Lankan Leopard), Panthera pardus ssp. melas (Javan Leopard), Panthera pardus ssp. nimr (Arabian Leopard, South Arabian Leopard), Panthera pardus ssp. orientalis (Amur Leopard), Panthera pardus ssp. saxicolor (Persian Leopard, Caucasian Leopard, Central Asian Leopard, North Persian Leopard, West Asian Leopard).

Robe : tachetée grise (panthère des déserts) à brun rouille (forêts tropicales).

Poids : 28-60 kg pour la femelle, 37-90 kg pour le mâle.

Taille : longueur de 190 cm (tête et corps), queue de 58-110 cm.

Habitat : biotopes couverts très variés, forêt tropicale.

Répartition géographique : Afrique (sauf Sahara), Israël, Moyen Orient, Pakistan, Inde, sud-est asiatique, Chine.

Léopard

*Le jaguar (Panthera onca)

- Autres noms : néant.

- Sous-espèces : néant.

Robe : or pale à rouille, marquée par des ocelles sombres enfermant des taches plus petites.

Poids : 36 kg pour la femelle, 55 kg pour le mâle.

Taille : longueur de 112-185 cm (tête et corps), queue de 45-75 cm.

Habitat : zones humides et galeries forestières bordant les cours d’eau.

Répartition géographique : Amérique centrale et du sud jusqu’au nord de l’Argentine.

Jaguar

Autre grand félins n’appartenant pas au genre Panthera


*Le guépard (Acinonyx jubatus)

- Autres noms : Guépard, Hunting Leopard, Cheetah.

- Sous-espèces : Acinonyx jubatus ssp. hecki (Northwest African Cheetah, Saharan Cheetah), Acinonyx jubatus ssp. venaticus (Asiatic Cheetah, Iranian Cheetah).

Robe : fourrure courte jaune fauve tachée de marques rondes noires.

Poids : 35-40 kg pour la femelle, 45-65 kg pour le mâle.

Taille : longueur de 120-150 cm (tête et corps), queue de 70-81 cm.

Habitat : biotopes ouverts, semi-désert, prairies, brousse.

Répartition géographique : Afrique (sauf Sahara), Moyen-Orient.

Guépard

Sources

Phylogenetic studies of pantherine cats (Felidae) based on multiple genes, with novel application of nuclear-fibrinogen intron 7 to carnivores, Li Yu, Ya-ping Zhang, Janvier 2005.

Building large trees by combining phylogenetic information : a complete phylogeny of the extant Carnivora (Mammalia), Olaf R.P. Bininda-Edmonds, John L. Gittleman, Andy Purvis, Décembre 1998.

A select panel of polymorphic microsatellite loci for individual identification of snow leopards (Panthera Uncia), Lisette P. Waits, Valerie A. Buckley-Beason, Warren E. Johnson, Dave Onorato, Tom Mc Carthy, Septembre 2006.

Canine morphology in the larger Felidae : implications for feeding ecology, Per Christiansen, Septembre 2006.

The late Miocene radiation of modern Felidae ; a genetic assessment, Johnson W.E., Eizrik E., Pecon-Slattery J., Murphy W.J., Antunes A., Teeling E., O’Brien S.J., 2006.

L’once ou panthère des neiges (Panthera uncia ou Uncia uncia), thèse de Arellano Nathalie, Ecole nationale vétérinaire de Lyon, 1997.

www.iucnredlist.org

www.arkive.org

Photos / Vidéos

Nos partenaires

Voir également