Expédition 2010 : Journal de bord

Si vous souhaitez prendre des nouvelles de l'équipe partie au Kirghizstan le 1er août 2010 pour 1 mois sur le terrain... c'est ici que cela se (...) Voir descriptif détaillé

Expédition 2010 : Journal de bord

Si vous souhaitez prendre des nouvelles de l'équipe partie au Kirghizstan le 1er août 2010 pour 1 mois sur le terrain... c'est ici que cela se (...) Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Journal de Bord

A partir du jour du départ de l’équipe Panthera, dès que des nouvelles seront données par l’intermédiaire du téléphone satellite vers le centre de séjours scientifiques de St-Anthème (STA) en Auvergne, l’équipe de STA retransmettra ces informations dans ce journal de bord.
Nous vous invitons donc à venir faire un petit tour par ici régulièrement....












Dimanche 1er août 2010

C’est le grand jour !
Nous prenons l’avion à 13h40 à Paris ; la journée a donc commencé tôt pour chacun d’entre nous avec des trajets en train ou en voiture...
Dès demain matin nous serons sur le sol Kirghize...!
Exceptionnellement à notre arrivée, l’équipe Panthera postera elle-même ses premiers mots ici, en direct de Bichkek la capitale kirghize, grâce à une connexion internet.
Alors à demain, pour les premières nouvelles !

Anne

Lundi 2 août 2010


Veuillez cliquer ici pour accéder à la carte dynamique Panthera
(celle-ci vous permettra d’effectuer un zoom vers les différents lieux parcourus lors de notre expédition)

Bichkek (voir le descriptif)

Après quelques mésaventures à l’aéroport de Paris (surprises administratives et retard de 1h30 du vol de notre participante Corse, Valérie), nous voilà arrivés entiers à Bichkek, mais comme une redite, avec un bagage en moins !

L’année dernière il était parti faire un voyage en Chine, cette année il semblerait qu’il soit resté sur le tarmac à Paris par manque de place en soute ! Et la pauvre Valérie, c’est son bagage dont il s’agit !

Normalement il devrait arriver demain avant notre départ pour Barskoon (voir le descriptif), petit village au bord du lac Issik-Kul.

Bref, l’aventure kirghize est en route sous le Soleil !

Cette après midi, 30°C en ville !

Donc balade découverte de la ville et courses au bazar.

Nous pensons bien à vous tous.

Tout le monde va bien.

Aux prochaines nouvelles par téléphone satellite.

Anne

Mardi 3 août 2010

Le bagage de Valérie a été récupéré tôt ce matin, donc cap vers Barskoon (voir la carte).

Les paysages kirghizes défilent déjà sous nos yeux...

A notre arrivée, baignade dans le lac Issik-Kul pour se relaxer après le voyage et avant d’entamer la progression dans la réserve.




L’acclimatation à l’altitude va se poursuivre progressivement dans les prochains jours, au gré de la découverte des paysages extraordinaires et des rencontres avec les kirghizes.

Pas d’inquiétude, toute l’équipe se porte bien !



Mercredi 4 août 2010

Journée de visite et de balade au village de Barskoon, découverte de la vie locale et achat des provisions pour la 20aine de jours que l’équipe va passer en autonomie dans les hautes montagnes kirghizes.














Le départ pour la réserve est prévu demain à 11h (heure kirghize, soit plus ou moins 2 heures d’incertitude !) dans un gros camion soviétique appelé « kamas » et pouvant accueillir jusqu’à 20 personnes.

Jeudi 5 août 2010

En fin de compte, le départ pour la réserve n’a pu avoir lieu suite à des problèmes administratifs avec 2 des visas prévus pour accéder à la réserve...
Du coup, les courses ont pu être complétées et l’équipe en a profité pour dîner dans une Yourte kirghize, confort et dépaysement assurés !

Le départ est prévu demain à 8h.

Dimanche 8 août 2010

Après un peu de retard, ce qui semble normal avec le peuple Kirghize, l’équipe Panthera est bien arrivée dans la réserve, le soir du vendredi 6 août.

Elle a été accueillie par les gardes de la réserve à « Koyondu » (camp d’entrée dans la réserve, 3400 m d’altitude) (voir le descriptif et la carte). C’était donc le moment de planter les tentes, de manger un morceau et de se reposer après la longue journée éprouvante dans le « Kamas » !




















La journée suivante a été consacrée au repos de toute l’équipe, leurs « petits corps occidentaux » n’étant pas encore habitués à l’altitude !
Une 1re balade dans la vallée du campement nous a permis d’observer marmottes, crânes d’Argali (mouflons), Gypaète barbu, et autres Rouges-queues.

Le dimanche 8, c’est le grand départ à cheval vers le cœur de la réserve !




Quatre heures et demi plus tard, et un col à 3900 m passé, les voilà à « Eshegart » (camp de base n°1, 3000 m d’altitude) (voir le descriptif et la carte).




Tout est donc ok, sauf la météo qui est très variable, même sur une seule journée.
Les chevaux sont supers, pas de bobos malgré la longue étape à cheval. Seul petit « hic », les rivières sont très hautes !

Demain, une première balade dans les montagnes leur permettra de se rendre compte de ce qui les attend chaque jour avec les transects (un transect est une ligne virtuelle ou physique que l’on met en place pour étudier un phénomène où l’on comptera les occurrences, ici tous les indices de présence de la Panthère, de ses proies et de ses concurrents) !

Vendredi 13 août 2010

Réception d’un message incomplet :

L’équipe se porte bien, malgré les courbatures dues aux longs déplacements à cheval et aux « crapahutages » sur les fortes pentes...!


Ce soir un affut est envisagé.

Bises aux lecteurs.


Nous vous rappelons que vous avez la possibilité de suivre les différents lieux parcourus par l’équipe lors de l’expédition en accédant à la carte dynamique Panthera : Veuillez cliquer ici.



Dimanche 15 août 2010

L’équipe est contrainte de rester au camp n°1 « Eshegart », suite aux fortes chaleurs en journée qui accentuent la fonte des neiges, et donc font augmenter le débit des rivières...

Le courant ne leur permet pas un passage à gué avec les chevaux, comme ils avaient l’habitude de le faire les autres années.













Deux transects ont été effectués chaque jour, grâce aux 2 groupes formés pour l’occasion.

Durant les différents transects, plusieurs traces de loup, d’ours et de panthère ont été observés.

Empreinte de loup


Empreinte d’ours















Les pièges-photos disposés en début d’expédition, n’ont pas encore été relevés.

L’ambiance est bonne, malgré la fatigue physique de l’expédition.

A bientôt.

Mercredi 18 août 2010

Départ en bivouac de l’ensemble de l’équipe expéditionnaire, deux équipes séparées sur deux lieux différents.












C’est l’occasion de faire de belles séances d’observation au coucher et au lever du soleil... moments affectionnés par la faune sauvage...


Jeudi 19 août 2010

La matinée d’observation d’une des deux équipe a été récompensée par la présence d’un loup solitaire dans la lunette....! Moment privilégié !

L’après-midi, échange de bivouac entre les deux équipes.














Vendredi 20 août 2010

Dernier transect au cœur de la réserve, puis retour au camp de base, Eshegart.


Samedi 21 août 2010

Matinée bien occupée par les derniers préparatifs de départ, dernières photos de groupe, puis départ à cheval pour le retour au camp 0, « Koyondu ».

Campement de Koyondu

Un orage a éclaté pendant notre retour, nous étions donc tous ravis d’arriver...
Surtout qu’un accueil un peu particulier nous attendait...!!! Ulan et son « Yeti’ club » (ou Ulan et son fan’ club !)

Arrivée dans le futur « Yeti’ Club »


Le « Yeti’ Club » ou « Disco’ bus » !!!

Ulan, chanteur/compositeur/garde de la réserve !


Bouroulouch et son papa Bariktabas


Et ça danse, et ça danse...


















Soirée donc animée dans ce tout nouveau, tout beau (ou pas !), wagon « orange » de la Kumtor...
(La Kumtor est une société canadienne exploitant une mine d’or située à la frontière de la réserve, et empiétant toujours un peu plus sur son territoire normalement protégé...! le wagon orange, serait-ce pour se donner « bonne » conscience...?!?!??)

Quoiqu’il en soit, ce nouveau « présent » nous aura abrité le temps d’une soirée...

Dimanche 22 août 2010

Belle balade à cheval dans la vallée alentour, avec vue magnifique sur la chaîne de montagnes.

Demain sera effectué le dernier transect du séjour, au dessus de « Koyondu ».

Mardi 24 août 2010

Après des « au revoir » difficiles avec tous les gardes kirghizes, c’est l’heure de remonter dans le « Kamas » rouge de Sergueï, pour le retour vers Karakol (voir le descriptif et la carte)...
une rude journée de « tape-fesses » nous attend !

Mercredi 25 août 2010

Petit déjeuner vers 9h au « Turkestan Yourte Camp » de Karakol, afin de pouvoir profiter de la première « douche » à l’occidentale au réveil !

Journée dans Karakol : visite de l’université, du bazar et de l’église othodoxe ; passage à la mosquée chinoise, à l’office de tourisme, puis enfin boutiques souvenirs.

Un bon repas de fête est pris dans un restaurant dansant, puis début de la nuit dans une boîte de nuit kirghize pour une partie de l’équipe, retour vers 2-3h du matin !

Jeudi 26 août 2010

C’est le jour du retour vers Bichkek... Sur le trajet, arrêt à l’association Nabu.

L’équipe Panthera a pu observer la panthère des neiges en semi-liberté au sein du parc géré par l’organisme NABU (Association allemande de protection de la nature).














Puis fin de la route vers Bichkek dans la nuit, des images plein la tête...

Décollage de l’aéroport de Manas prévu le lendemain à 6h30.

Vendredi 27 août 2010

Avion Bichkek-Paris, puis trajet retour via l’aéroport Paris Charles de Gaulle, train jusqu’à Montbrison où l’équipe du Centre de Séjours Scientifiques a accueilli notre vaillante équipe expéditionnaire à 20h40.
Tout le monde était sur le centre aux alentours de 21h30 pour un dîner bien mérité !

Samedi 28 août 2010

Journée de repos et d’échanges sur le centre de séjours scientifiques Europe, en Auvergne.
Petite interview de nos participantes présentes par les journalistes du journal local « La Montagne ». Voir l’article ici.

Puis une présentation de l’expédition a été donnée en fin d’après-midi devant un public nombreux et attentif.

Dimanche 29 août 2010

Il est maintenant l’heure pour la team « panthériste » de se disperser...
La vie « occidentale » reprend son cours, et personne n’oubliera, je pense, cette incroyable aventure !

Merci à tous !

Nos partenaires

Voir également