Expédition 2017 : Journal de bord de la réserve de SARYCHAT-ERTASHNiveau 4

Édition 2017 - 11 ans de collaboration avec la Réserve naturelle d’État de Sarychat-Ertash et encore nouvelles idées et de nouveaux vallons à (...) Voir descriptif détaillé

Expédition 2017 : Journal de bord de la réserve de SARYCHAT-ERTASHNiveau 4

Édition 2017 - 11 ans de collaboration avec la Réserve naturelle d’État de Sarychat-Ertash et encore nouvelles idées et de nouveaux vallons à (...) Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Le Journal de Bord

Sarychat édition 2 ETE 2017

Jeudi 10août 2017

Nos amis sont désormais au dessus de Koilu et pose en crête un piège photographique sur la traces de la panthère qui vient d’y laisser des empreintes fraîches. Le gypaete est toujours dans le secteur. Le groupe observe aussi le tichodrome échelette.

Mercredi 09 août 2017

L’équipe se dirige vers le transect de la crête d’Ortokoilu sur laquelle ils identifient la présence de la panthère des neiges (Feces). L’équipe se sépare en demi- groupes sur la rive gauche de l’ertash. Ils observeront 80 argalis femelles, ce qui est énorme ! Le casseur s’os n’est pas loin dans le ciel...

Mardi 08 août 2017

itinéraire du camp de Bordu à Koïlu. La chevauchée en profite pour contrôler le piège photo de Kizil Keregue ! Hop ! Chance ! Le piège est plein de photos de panthères des neiges dont deux femelles ! Tout le monde prend la douche à la cascade de Koilu. malheureusement un piège photo posé à la cascade reste introuvable, mais deux femelles panthères sont présentes sur le piège de grand Koilu. On y voit aussi un ours mais il semble avoir joué avec le piège, retrouvé à terre. Les observations continuent et tout le monde va bien ! À demain !

Lundi 07 août 2017

l’équipe comtinue son épopée sur l’itinérance au bord de l’Ertash et realise la jonction entre la cabane d’Atcha et Le campement de Bordu. La capricieuse Ertash les bloquent. Ils profitent pour aller poser un piège photographique. Ce qui les amène à de belles observations de 6 ibex (bouquetins) et 40 argalis femelles ; Observation de juveniles de huppe fasciée et de tichodrome échelette.

Jeudi 03 août 2017

reçu des nouvelles d’Annelise et de son groupe. Le 03/08 le lendemain de l’arrivée des nouveaux participants, deux bagages qui étaient restés bloqués quelque part entre Paris et Bichkek sont finalement arrivés. Le groupe part alors vers le lac Issyk uhl vers l’est du pays pour se rapprocher de la réserve dans la chaine des Tsian Sian aux portes de la vallée de Barskoon. Ils sont accueillis dans la famille de Bakoubaï dans le petit village de chong jargilchak. Ni une ni deux la fraicheur du lac et ses plages les ont appelés aussitôt à la baignade ! Ouf ! Se baigner en montagne dans un lac aussi immense est toujours une expérience extraordinaire. Surtout que la vue sur les montagnes en face est majestueuse !
le 04/08 via la vallée de Barskoon, en 4X4 ils rejoignent les gardes Urmat et Tiesha, des habitués de nos aventures au sein de la réserve de Sarychat Ertash. Cette fois ci ils les attendent tout près de la mine d’Or de Kumtor en pleine montagne. Les chevaux sont là. Et l’aventure commence par une longue journée de transit sur un haut plateau à 4000m en direction de la cabane d’Atcha. Le groupe, au pas des chevaux, sous une pluie fine, croisera des Argalis en goguette, ces mouflons si convoités pour la chasse. Ils observeront comme nos amis en ce moment dans la réserve de Naryn des tadornes Casarca, ces « oies » migratrices qui choisissent les lacs d’altitude pour venir s’y reproduire l’été. Une première nuit sous tente les attend.

- - - - - - - -

Jeudi 28 Juillet

Départ sur le transect de Birbaïtal suivi par un Gypaètus, nos explorateurs relèvent quelque fécès de Canis Lupus et ... durant la soirée... au dessus du camp... à 21h48, un OVNI est venu égailler la stupéfaction de nos explorateurs !

Mercredi 27 Juillet

Aujourd’hui c’est la journée logistique (rechargement des batteries, lessives, vaisselle, douches solaires, récolte des moulures d’empreintes, récupérations des données) et aussi recherche des chevaux en drône et récupération de pièges photos histoire de ne pas perdre la main sous cette chaleur intense !

Mercredi 26 Juillet

Nos amis ont pris gout d’affûter à l’aube et cela porte ses fruits puisque ce matin, 60 femelles Argalis adultes avec 20 juvéniles ainsi que 17 Capra Ibex mâles sont recensés dans la réserve. Puis, plus tard dans la journée, une séance de drôles et de caméra à 360° à eu lieu, suivi d’une récupération de piège photo posé en 2015. Ils ont même réussi à mouler des empreintes de Panthera Uncia entre deux orages...

Lundi 24 Juillet

« L’avenir appartient à ceux qui se lève tôt » Et sa, nos jeunes l’on bien compris, ce matin debout 5h pour affûter en 2 groupes, les berges de la grande rivière d’Ertash, ils ont eut l’occasion de mouler des empreintes de Canis Lupus.Puis en milieu de journée, la montagne à repris ses droits en poussant notre équipe au repos sous un mélange de pluie et de grêle.

Dimanche 23 Juillet

A présent que tout le monde est remis sur pied, en avant pour relever le piège photo de Sirdibai2 (Transect avoisinant le Camp1). Sous les encouragement d’un Gypaetus adulte toute l’équipe passe une agréable journée... Après un bon repas bien mérité, voilà une petite soirée anatomie avec crânes à l’appuis par Sarah.

Samedi 22 Juillet

Transfert de Koiendou (Camp0) à Eshegart (Camp1) avec Mishka, Elmir et Askat (les gardes de la réserve de Sarytchat). Quelques vomissements et maux de tête en particulier pour Kais et Jules mais rien de méchant, seulement les effets normaux de l’acclimatation. Ils se portent à présent très bien !

Vendredi 21 Juillet

Les jeunes ont réalisé des images des bureaux de la réserve avec les drones, puis sont montés au Camp0 « Koiendou » et ont fait une Heure de formations cheval... La ambiance va son plein et nos jeunes Kirghyzes « Miran » et « Islam » se sont très vite familiarisé avec le reste de l’équipe !

Jeudi 20 Juillet

Au programme : Baignade dans le célèbre lac Issik Kull, prise en main des drones autour de la maison puis balade pour se mettre en jambe... Tous étaient ravi du bon repas local et ont commencés à sympathiser avec notre interprète Bektursun qui semble avoir de l’expérience dans son métier.

Mercredi 19 Juillet

A 8h45 Bektursun (l’interprète ) et Anne-Lise sont allé récupérer les jeunes, Thomas et l’équipe Frapadoc qui réalise le tournage.
Car cette expédition est couplée par deux projets, le tournage par Frapadoc : http://www.vacances-scientifiques.c...

ainsi que le séjour « Drône Make it Spécial Sur les Traces de la Panthère » :
http://www.osi-drone-connection.org...

Arrivé à la maison un bon gros déjeuner et 1h de sieste les attendaient.
Ensuite ils ont filé au resto « Ir kece » près de la place Ala too où ils ont goûté un peu tous les plats typiques kirghizes.
En milieu d’après-midi ils ont pu acheté le petit matériel nécessaire pour l’expédition, (fruits secs, matériel pour les chevaux, etc) dans le bazar d’Osh ainsi que des chaussures et lunettes de soleil pour les 2 jeunes kirghizes (Miran et Islam les enfants de Chon Jarguilchak ) qui vont se joindre à eux.
Petite douche et baignade dans la piscine à température ambiante pour se rafraichir.
Puis petit resto avant de fermer les yeux pour un réveille prévu à 7H30 car
demain matin la marshoutka est prévue à 9 h départ de Bishkek en direction de Chon Jarguilchak.

Expédition du mois de Juillet

Mercredi 05 Juillet

Retour à Karakol pour l’équipe. Anne-lise va mieux. Tout s’est bien passé. L’expédition a été fructueuse avec un ours et de très nombreux argalis observés. Ils ont également pu contrôler et repositionner de nombreux pièges.
Ils passent la soirée dans un café dansant de Karakol où ils ont bien fait chauffer la piste de danse disent-ils, comme tout panthériste qui se respecte !

Dimanche 02 Juillet

L’équipe confirme que l’ours du 28 juin a bien été observé en « direct live » ! Belle surprise et observation sans doute que ce premier ours de la saison !
Le samedi 01 les panthéristes sont montés s’installer au sommet de la crête de Birbaytal à 4100m d’altitude. Une session d’observation était prévue à l’aube mais Anne-lise ne s’est pas sentie très bien durant la nuit et ils sont donc redesendus à la cabane d’Eshegart le matin. Arrivée à la cabane elle s’est sentie mieux, il s’agissait à priori d’un léger symptôme du MAM, mal aigu des montagnes ayant disparu en redescendant à 3000m, à la cabane.
En effet les symptômes du MAM se déclarent souvent la nuit et la redescente de 500 m suffit généralement à faire disparaître ces symptômes (maux de tête, vomissements).
Notre petite chèvre des montagnes pyrénéennes, ne se laisse pas abattre pour autant et après une journée de repos à la cabane, ils prévoient de repartir un peu plus bas en altitude cette fois...

Vendredi 30 Juin

Le 29 journée de récupération à la cabane d’Eshegart pour l’équipe qui a enchaîné les bivouacs et nuits à la belle étoile.
Aujourd’hui transects prévus à Solomo et le lendemain bivouac au sommet de Birbaytal d’ou l’on surplombe une grande partie de la vallée Ertash.
L’équipe dit avoir observé de très nombreux aragalis.

Mercredi 28 Juin

Après avoir vérifié les pièges-photographiques de Solomo, cela fait deux jours que l’équipe est dans la vallée de Kashka-teur. Le SMS d’Anne-lise n’était pas très clair mais ils ont semble-t-il observé un ours, un renard et des argalis. Nous attendons la confirmation de cette observation d’ours (sur piège-photo ou observation directe ?). En tout cas ils ont passée une nuit à la belle étoile plutôt brève car malgré le fait que l’Ours Isabelle du Tian Shan n’attaque jamais l’homme, l’imagination filait bon train là-bas sous les étoiles...
Mayeul a eu une petite allergie au pollen, vite résolu disent-ils.
Le temps alterne entre du grand beau et quelques passages pluvieux et ventés.
Ils lèvent le camp ce matin pour la vallée de Kishi-kashkateur où ils prévoient de bivouaquer à nouveau.

Lundi 26 Juin

Peu de nouvelles ces derniers jours, nos pantheristes étaient sans doute trop occuppés à courir après leurs pièges-photographiques de part les montagnes.
Hier soir Anne-lise nous écrit un SMS. Tout va bien, ils ont récupéré un piège photo sur le pic Simione, observé des gypaètes, tétraogalles, aigle royaux, ibexs et réalisé un affût le long de la rivière Ertash où ils ont observé des argalis.
Très bonne ambiance disent-ils !

Jeudi 22 Juin

Ce matin un message d’Anne-lise pour nous dire que toute l’équipe est arrivée au complet à Bishkek. L’avion France-Istanbul ayant décollé avec du retard, l’équipe n’a pas pu prendre la correspondance prévue à Istanbul et est donc arrivée à Bishkek seulement ce matin.
Aujourd’hui le groupe part directement en voiture pour le sud du lac Issik-kul, au village de Chong-jargilchak où la famille de Talant et Elisa les attend. Cet après-midi il est prévu de passer au bureau de la réserve afin de discuter du plan de l’expédition avec le directeur. Ce soir Urmat et Ulan, 2 gardes de la réserve rejoindront nos pantheristes à Issik-kul avant le départ en 4X4 pour les hauts plateaux le lendemain.

Une baignade dans l’Issik-kul, un Sauna et un bon repas ont cloturé la soirée.
Hugo nous dit de faire un gros bisous à Orianne !

Mercredi 21 Juin

La première expédition de la saison dans la réserve de Sarychat est sur le point de démarrer mais Anne-Lise attend toujours ses compagnons qui ont fait une escale plus longue que prévue à Istanbul à cause du retard de leur premier avion...
Ce n’est que l’affaire de quelques heures, ils ne devraient plus tarder à poser les pieds sur le sol kirghize !

Expédition du mois de Juin

Pré-camp

Du 24 au 28 mai s’est tenu le Pré-camp OSI.
C’était l’occasion pour l’équipe PANTHERA de se réunir et de continuer à faire progresser le projet via divers sujets : analyse des données, améliorations des protocoles, amélioration du projet pédagogique, etc.
Le noyau de l’équipe a donc planché sur ces sujets, appuyé de plusieurs anciens panthéristes qui ont choisi de s’impliquer à leur tour dans le projet PANTHERA mais aussi dans l’ONG OSI.
Merci et Za Panthera !

Team OSI-PANTHERA 2017

Nos partenaires

Voir également